Echappée belle

En cette fin d’été, partez à la découverte des paysages de la basse Camargue, entre mer et étangs. À vélo ou à pied, portés par les embruns…

La Digue à la mer ou la camargue sauvage

 

Entre les Saintes-Maries-de-la-Mer et Salin-de-Giraud, la digue à la mer, qui isole le delta du Rhône de l’influence de la mer, permet d’accéder à 20 kilomètres de sentiers pédestres et cyclables au coeur du delta de Camargue.

Excepté quelques passages ensablés, cet itinéraire facile vous fera cheminer au coeur de la Réserve nationale de Camargue, révélant de magnifiques étendues sauvages de sansouïres (voir ci-contre) et de belles lagunes où l’on peut observer toute l’année oiseaux de mer et oiseaux de milieux saumâtres : mouettes, sternes, goélands, flamants roses, canards, hérons, avocettes, courlis cendrés et autre cochevis huppés… présentés sur des panneaux mis à la disposition du public par la réserve.

La balade démarre au parking de la Comtesse, juste avant le phare de la Gacholle, côté Salin-de-Giraud.

ATTENTION RÉSERVE !

Du parking, prenez la digue à la mer en direction du phare de la Gacholle, camp de base des amateurs d’ornithologie. En effet, ce phare dispose d’une pièce entièrement vitrée pour observer les oiseaux en toute quiétude. Un espace extérieur accueille randonneurs et cyclotouristes à l’ombre des canisses pour une pause détente ou un pique-nique. Vous pourrez y faire une halte avant de repartir sur la digue.

Attention, vous pénétrez dans le territoire de la Réserve nationale, une zone sauvage très riche mais très fragile : veillez à ne jamais quitter la digue ou les chemins balisés. Au bout des trois kilomètres vous arrivez à un ancien poste des douanes. Un chemin, à main gauche, rejoint la plage. Sur la plage, prenez à droite et poursuivez en longeant la mer. Au bout de 3,5 kilomètres environ, des barrières vous indiqueront un passage pour remonter sur la digue au niveau du pertuis de Rousty. C’est l’un des trois pertuis que comporte la digue et qui permettent de contrôler la montée du niveau marin en régulant les débits locaux. Ils jouent un rôle majeur dans la préservation de la biodiversité camarguaise mais aussi dans la sécurisation des zones habitées. De là, on rejoint les Saintes-Maries-de-la-Mer en continuant sur la digue. Le village se trouve à 6 kilomètres.

 

  Plus d'infos  

Départ : Parking du phare de la Gacholle
Distance : 24 km aller/retour
Durée : 2h30 à 4h en vélo, 4 à 5h à pied
De Salin-de-Giraud : prendre la D36 (direction Arles),
puis la D36c à gauche, puis à droite vers le Mas Saint- Bertrand.
Après le Mas, tourner à gauche vers la digue à la mer.
Continuer la route puis la piste jusqu’au parking de la Gacholle, juste avant le phare.

NB : on peut faire la balade au départ des Saintes- Maries-de-la-Mer, Office de tourisme, Avenue Van Gogh.