La Pastorale : un théâtre vivant

La pastorale est une représentation théâtrale chantée et parlée en provençal de la célébration de la Nativité.

Les collèges en chiffres

Elle évoque la procession des bergers (appelés pastres, d'où l'origine des pastorales) vers l'étable où venait de naître l'enfant Jésus. Autrefois jouées pendant, puis avant la messe de minuit, les pastorales sont représentées de nos jours dans les semaines qui suivent Noël en langue provençale commune.

En 1844, le 26 décembre, Antoine Maurel écrit "La Pastorale ou le mystère de Notre Seigneur Jésus Christ" à la demande de l'abbé Julien. La pièce s'inspire des livrets des crèches parlantes et des saynètes de Noël, racontant de manière humoristique la Nativité. Le succès de cette pastorale est si vif que le spectacle ne tardera pas à être joué sur toutes les scènes marseillaises et provençales. Suivront dans son sillage, d'autres pastorales, la plupart en langue provençale.

Cette Pastorale, appelée de nos jours la Pastorale Maurel comprend 5 actes en vers provençaux. Elle est la plus répandue en Provence. L'histoire en est la suivante : les pastres, faisant paître leurs troupeaux dans les vergers, sont avertis de la naissance de Jésus et se rendent à l'étable pour le couvrir d'offrandes. Sur leur route, ils réveillent tout le village et sont accompagnés par tous. Au son du tambourin et du galoubet, tout le village se met en route, chacun prenant des offrandes pour le nouveau-né.