3e Biennale internationale des arts du cirque : de nouveaux voyages au pays de la joie !

3e Biennale internationale des arts du cirque : de nouveaux voyages au pays de la joie !

La 3e édition de ce festival international présente durant un mois sur l’ensemble du territoire spectacles, magies, performances, avec un même point commun : la joie !

Dans la voix, dans les yeux, dans la posture, tout est sourire. Chez Raquel Rache de Andrade et Guy Carrara, les co-directeurs d’Archaos pôle national du cirque et de la Biennale internationale des arts du cirque (BIAC), la joie de vivre et de créer et de montrer et de partager prédomine toujours.

« Nous proposons pour le mois toute une série de voyages à travers des spectacles piochés dans le monde entier », confie Raquel Rache de Andrade. Ils ont ainsi découvert des artistes incroyablement audacieux et renouvelé leur confiance à des valeurs sûres. Mais tous, incroyablement doués et impressionnants dans la maîtrise de leur art.

« Partout sur la planète, de nouvelles compagnies révolutionnent les arts du cirque quand des grands noms plus installés poursuivent leur œuvre et la font magnifier année après année », détaille-t-elle.

A partir du 11 janvier et jusqu’au 10 février 2019, pas moins de 66 spectacles vont être présentés, dont 29 créations pures pour 263 représentations au total sur l’ensemble de la région qui vont rythmer cette 3ème édition. « Le village Chapiteaux sera à Marseille sur les plages du Prado un rendez-vous essentiel pour les amoureux des arts du cirque : le Magic Mirror pour boire un verre et danser, des jeux interactifs à pratiquer en famille, et bien sûr nombre de spectacles au bord de l’eau ! ».

Focus sur les femmes

Le cirque a ceci de poétique qu’il est un art qui se réinvente sans cesse. Comme tous les arts, objecterez-vous. Celui-ci en particulier qui laisse totalement libres l’esprit, le corps, l’imagination, la folie douce et acrobatique, la performance des athlètes et la magie des mises en scène. « Nous avons souhaité également mettre en avant les femmes, souligne Raquel Rache de Andrade. Dans le cirque contemporain, elles ont une manière différente de monter des spectacles, elles mélangent le cirque avec d’autres formes d’art, notamment la danse contemporaine. »

Un mois de joie et de souffle attend donc les spectateurs. Ils étaient 112 000 en 2017. « Ce que nous souhaitons, c’est que ceux qui viennent soient étonnés, impressionnés, qu’ils aient les yeux qui brillent et qu’ils aient envie de revenir ! ».

Biennale international des arts du cirque : du 11 janvier au 10 février 2019
Tout savoir sur le programme : www.biennale-cirque.com/fr/ 

 

Ch. F.-K.

  

Le Département, partenaire fidèle des arts de la rue

 

« Cet événement très attendu complète et renforce le dynamisme de nos territoires, ancrés dans une année de la Gastronomie », explique Martine Vassal, présidente du Département des Bouches-du-Rhône. La collectivité est un partenaire fidèle du spectacle vivant qu’il soutient et encourage, « tenant en haute estime la Biennale internationale des arts du cirque qui contribue au rayonnement culturel et à l’attractivité de la Provence. »

 

Martine Vassal comme Sabine Bernasconi, vice-présidente du Département déléguée à la culture, sont d’ailleurs particulièrement sensibles « à l’attention, portée par les organisateurs, en faveur de la pluralité des programmes, des publics et des lieux, permettant d’élargir ainsi le cercle des amateurs tout en favorisant une répartition équilibrée de l’offre culturelle sur tout le territoire ».

10.01.2019