Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Banque alimentaire : « Nous manquons cruellement de produits de première nécessité »
Solidarité

Banque alimentaire : « Nous manquons cruellement de produits de première nécessité »

30/06/2020

La crise du Covid-19 a entraîné une crise sociale sans précédent. Les stocks de la Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône ont fondu pendant le confinement et peinent à être refaits.

« Le 16 mars, alors que la France s’apprêtait à être confinée, j’ai tout de suite compris que la crise sanitaire allait s’accompagner d’une crise sociale, explique Gérard Gros, président de la Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône. Il était hors de question de fermer : on ne pouvait pas abandonner les gens. »

 

Personnes âgées ou isolées, femmes seules avec enfants, intérimaires, nouveaux chômeurs, travailleurs confrontés à une perte de revenus du fait de la pandémie, étudiants privés de Restaurant universitaire : les Bouches-du-Rhône ont connu une forte augmentation du nombre de familles qui n’arrivent plus à se nourrir correctement. Les chiffres sont vertigineux. En temps normal, l’organisme humanitaire distribue 63 tonnes de denrées alimentaires par semaine. Avec la crise du Covid-19, ce sont 95 tonnes, soit l’équivalent de 200 000 repas, qui ont été offerts aux plus démunis.

 

Appel au don

« On a dû taper dans les stocks pour faire face à l’urgence, raconte Gérard Gros. Aujourd’hui, les besoins restent encore élevés même si la tendance est à la baisse et nous manquons cruellement de produits de première nécessité comme la farine, l’huile ou encore des conserves. » D’ici novembre, la Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône a besoin de collecter 200 tonnes de nourriture si elle veut refaire son stock et pouvoir continuer à offrir des produits en quantité mais aussi de qualité. « On ne peut plus proposer de repas équilibrés, se désole Gérard Gros. C’est très difficile actuellement d’avoir des fruits et légumes. Il faut se battre pour aller chercher des aliments. »

 

Pour faire face à ces besoins colossaux, la structure a besoin de dons et en appelle aux industries agro-alimentaires, aux commerçants, à la grande distribution mais aussi aux citoyens pour poursuivre son action en faveur des familles en détresse. Gérard Gros en est persuadé : « C’est en étant tous soudés que nous trouverons des solutions pour éviter le pire. »

 

Si vous souhaitez faire un don en ligne  > CLIQUEZ ICI <

Proxidon, la plateforme anti-gaspi soutenue par le Département


Vous êtes commerçant, restaurateur ou à la tête d’une entreprise de restauration collective ? En un clic, vous pouvez faire preuve de solidarité grâce à Proxidon. Cette plateforme numérique de la Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône, créée en 2017 et soutenue par le Département, permet de faire des dons aux associations caritatives de proximité et ce grâce à un système simple basé sur la géolocalisation. Une façon de lutter contre le gaspillage tout en étant solidaire !

J.K.
Crédit photo : Amélie HEROUX

 

Infos pratiques

Organisateur

Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône

Lieu

116, boulevard de la Pomme
13 011 Marseille

Téléphone

04.91.45.40.00

Site web

https://ba13.banquealimentaire.org