Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

L’Hôtel du Département
Culture

L’Hôtel du Département

16/09/2016

Une œuvre architecturale majeure

Profitez des Journées Européennes du Patrimoine pour découvrir l’architecture de l’Hôtel du Département. Né sous les traits de l’architecte anglais William Alsop, plus de 20 ans après sa construction, le Vaisseau bleu s’est imposé dans le paysage marseillais et reste une œuvre architecturale majeure pour la Cité phocéenne.

152 mètres de long, 66 mètres de haut et 80 000 m2 de plancher…. A l’époque de son édification en 1994, l’Hôtel du Département est, avec l’immeuble du Corbusier sur le Prado, le plus vaste bâtiment construit à Marseille au cours du 20e siècle.

 

Avant-gardiste

Cette prouesse technique et architecturale, on la doit à un Anglais, William Alsop, lauréat du concours d’architectes lancé en 1989 par le Conseil général dans le but de regrouper sur un site unique les services de l’institution en créant une cité administrative moderne. Mais au-delà, le projet de William Alsop a donné naissance à une construction avant-gardiste qui, plus de 20 ans après, interpelle encore par sa forme et sa couleur bleu en référence à la mer. Communément appelé «Vaisseau Bleu», le projet conçu par William Alsop est en effet conçu dès l’origine comme une structure destinée à être aperçue, située sur un lieu de convergences des réseaux de transports du département. Au point d’être aujourd’hui un point de repère visuel de la cité phocéenne.

Un édifice à double face

Si l’extérieur de l’édifice interroge souvent le passant, comme sa parure de voiles de bateau sur l’une des façades, l’intérieur mérite le détour. Structure dédiée aux missions de service public du Conseil départemental, l’Hôtel du Département est à double face. Les fonctions administratives sont en effet partagées entre deux bâtiments reliés au sol par un gigantesque atrium, lieu d’accueil, conçu comme la place publique du bâtiment, d’une longueur de 152 m et d’une largeur de 18 m. C’est sur cette place publique que le visiteur entre au sein de l’édifice et peut découvrir l’Ovoïde, un espace en suspension au cœur de l’Atrium qui abrite depuis quelque mois l’Accélérateur de l’Emploi en Provence. Le visiteur peut également y découvrir d’autres symboles du département comme les 13 piliers en béton armé en forme de « X » de 13 mètres de hauteur, symbolisant le chiffre administratif des Bouches-du-Rhône.

L’autre grande partie de l’Hôtel du Département, celle qui vient s’ajouter aux bâtiments administratifs, est composée des salles du «délibératif», aménagées par l’architecte d’intérieur Andrée Putman : la salle des séances plénières pour la préparation des séances publiques avant le vote par les élus des projets du Conseil départemental en salle des Séances publiques, et un salon de réception de 600 m2 entièrement modulable. Dans la plupart de ses fonctions, le bâtiment a en effet été conçu pour un être un édifice polyvalent et modulable.

L’Hôtel du Département a donné, lors de sa construction, un nouveau visage aux quartiers environnants de Saint-Just et des Chartreux. Aujourd’hui, la mutation de ces quartiers, dans la lignée de celle impulsée par le Vaisseau bleu, se poursuit avec le projet immobilier, en face de l’Hôtel du Département, signé Jean Nouvel, un autre grand nom de l’architecture internationale.

L’Hôtel du Département en chiffres

  • 152 m de long
  • 66 m de haut
  • 80 000 m2 de plancher
  • 25 000 m2 de vitrage
  • 75 000 tonnes de béton
  • 3 000 tonnes d’acier
  • 730 km de câbles

 

---> voir le programme

Infos pratiques