Vous êtes ici : Accueil > Détail de l'actu > Festival d'Art Lyrique d'Aix

Détail de l'actu

Chaque été depuis 1948, le Festival d’Aix-en-Provence présente des nouvelles productions d’opéras, des créations contemporaines et des concerts, reconnus sur les plus grandes scènes internationales. Cette année, venez découvrir ces nouvelles productions au Festival d'Aix, du 3 au 22 juillet 2017.

Festival d'Art Lyrique d'Aix

Le premier Festival a lieu en juillet 1948. Au tout début du festival, était la Cour, la cour de l'Archevêché, cour de service où aboutissaient autrefois les carrosses. Grâce à un groupe d'hommes et de femmes, liés par la conviction et l'enthousiasme de Gabriel Dussurget, directeur artistique inspiré et visionnaire, cette cour devient un temple de la musique, du spectacle et de la voix, lieu majeur de la fête.
Les représentations données à l'origine, en plein air, dans la cour de l'ancien Archevêché sont réparties aujourd'hui sur plusieurs sites : le théâtre de l'Archevêché, le Grand Théâtre de Provence, le théâtre du Jeu de paume et l'hôtel Maynier d'Oppède en sont les principaux.

Au programme de cette 69e édition, Mozart, et de grands noms du monde lyrique s’y croiseront.

Cette année, on aura le plaisir de retrouver le compositeur belge Philippe Boesmans dont le nouvel opéra sera donné en création mondiale. Il s’agit d’une adaptation du conte de Pinnochio, mis en scène par Joël Pommerat et dans lequel on retrouvera Stéphane Degout,Vincent Le Texier ou encore Yann Beuron.

Autre rendez-vous attendu, le grand retour de Carmen. L’œuvre de Bizet n’a été jouée qu’une seule fois à Aix-en-Provence, en 1957, et cette année, c’est une Carmen métamorphosée que l’on risque de retrouver, transposée dans l’univers du metteur en scène Dmitri Tcherniakov. L’héroïne sera interprétée par Stéphanie d’Oustrac, aux côtés de Michael Fabiano dans le rôle de Don José, et Elsa Dreisig dans celui de Micaela.

Bien évidemment, Mozart sera présent, avec un Don Giovanni dirigé par Jérémie Rhorer et mis en scène par Jean-François Sivadier. Le chef Daniel Harding, à la tête de l’Orchestre de Paris, présentera The Rake’s Progress de Stravinsky. Les musiciens du Théâtre du Bolchoï interpréteront une version de concert l’opéra Eugène Onéguine de Tchaikovski, sous la baguette de Tugan Sokhiev. Et enfin, la musique de Cavalli résonnera dans le Théâtre du Jeu de Paume avec Erismena dirigé par le chef argentin Leonardo García Alarcón et mis en scène par Jean Bellorini.

Infos et réservation : www.festival-aix.com

28.06.2017

Retour haut