Etre parent d'un collégien

En étendant sa politique obligatoire de gestion des collèges aux collégiens eux-mêmes, le Département se donne pour mission d'accompagner la scolarité des jeunes de 11 à 15 ans par le biais d'aides financières et matérielles.

Allocation Départementale d'Etude des Collèges (ADEC)

Cette aide de 138 € par an est versée systématiquement aux familles des collégiens boursiers d’Etat de taux 2 et 3.
Il n’est pas nécessaire de déposer une demande à la Collectivité

Renseignements : Direction de l'éducation et des collèges au 04 13 31 23 79

Chèque resto collège

252€ : c’est le montant annuel du chèque-resto Collège perçu par 16 000 collégiens. Il s’agit de 84€ versé chaque trimestre aux collèges pour tous les élèves boursiers mangeant au moins 4 fois par semaine à la demi-pension. Les familles n’ont aucune demande à déposer auprès de la collectivité.

L’aide financière est versée directement au collège et déduite de la facture de demi-pension.

Renseignements : Auprès des établissements, ou de la Direction de l’Education et des Collèges
Tél. 04 13 31 23 83

Cartables allégés

Matin et soir, les collégiens transportent sur leur dos entre 7 et 9 kg en moyenne. Trop lourd. Pour pallier cette surcharge, sur demande des collèges, le Département finance l'achat d'un deuxième jeu de manuels scolaires dans les principales disciplines, permettant ainsi de garder un jeu de livres à la maison.

Renseignements auprès des établissements.

Aide à la demi-pension pour tous

A l’occasion du vote du Plan Charlemagne, le Département a réaffirmé son ambition de réduire le coût que représente la scolarité pour les familles.

Dans ce cadre, et afin de garantir une demi-pension moins chère pour tous, une aide départementale spécifique est versée à compter du 01/01/2019, pour chaque élève demi-pensionnaire, scolarisé dans un établissement du second degré, public ou privé sous contrat d’association avec l'Etat.

Versé pour une année civile, cette aide vient en complément du forfait payé par les familles et représente une baisse de 28 euros du coût de la restauration scolaire pour un forfait de 4 jours.

Si le collège s’est doté de forfaits différenciés, la réduction du tarif représentera :

  • 35 euros pour un forfait 5 jours
  • 21 euros pour un forfait 3 jours
  • 14 euros pour un forfait 2 jours
  • 7 euros pour un forfait 1 jour

Cette aide financière est versée directement au collège.

Les aides aux familles des élèves de SEGPA et 3ème DP6

Aide à l'acquisition de tenues pour les collégiens de SEGPA

Le Département aide les familles des élèves de SEGPA, par le biais des collèges, en leur versant une subvention de 100 euros par élève pour l’acquisition de tenues spécifiques (bleu de travail ou habit de cuisine, chaussures…), dès que l'élève a fait le choix de son atelier (en 4e ou en 3e).

Aide aux déplacements des élèves de SEGPA

Cette aide spécifique correspond à 10 euros par élèves de 4e et 3e SEGPA par semaine de stage et permet d’aider ces collégiens à se rendre en stage en entreprise. Elle prend la forme d’une subvention aux collèges.

Les aides aux élèves de 3ème DP6 (Découverte professionnelle 6 heures)

Le Département étend son aide aux élèves de SEGPA à ceux de 3ème Prépa DP6 sur la base suivante:

  • aide à l'achat de tenues de 50 € par élève,
  • aide aux déplacements pour les stages de 10 € par élève et par semaine

A noter que ces aides financières sont versées directement aux collèges.

Renseignements :

Auprès des établissements ou de la direction de l'Education et des Collèges
Tél : 04 13 31 23 62 

Kit de rentrée scolaire

La mise en oeuvre d'un engagement du Plan Charlemagne

Une aide à la scolarité pour toutes les familles, répondant aux besoins des collégiens

Les objectifs de ce dispositif sont :

  • d’accompagner de manière volontariste les près de 26 000 collégiens de 6ème des établissements publics et privés sous contrat du département en participant à la baisse du coût de la scolarité pour toutes leurs familles ;
  • d’attribuer une aide en nature aux familles de ces collégiens afin que chacun soit équipé avec des fournitures de qualité, sélectionnées selon les recommandations de l’Education Nationale et les besoins des collégiens ;
  • de souligner l’importance de l’entrée dans les « années collège » qui se termineront avec l’obtention du diplôme national du brevet.

La composition du kit de fournitures

Le kit des collégiens se veut un outil adapté à la scolarité des élèves en classe de 6ème . Les articles ont été sélectionnés sur la base de la liste de fournitures demandées au collège (cf circulaire Education Nationale) et d’un catalogue proposant des produits de qualité et répondant aux normes en vigueur.

Il est composé de :

• Un cahier format A4 96 pages 90g Seyès
• Un paquet de 100 feuillets mobiles perforés format A4 blanc Seyès
• Un paquet de 50 copies doubles perforées format A4 blanc Seyès
• Une gomme
• Un lot de 4 stylos bille de divers coloris (bleu, rouge, noir, vert)
• Un crayon à papier HB
• Un taille crayons avec réservoir 2 trous
• Un étui de 12 crayons de couleur
• Un compas métal 3 pièces
• Un bâton de colle 20 g
• Une équerre 60° 21 cm
• Un rapporteur 180° 12 cm
• Une règle en plastique souple de 30 cm
• Un stylo à embout tactile compatible avec la navigation sur smartphone et tablette.

L’ensemble des articles sera présenté dans un sac à dos.

Le Kit de fournitures sera distribué à la rentrée prochaine à tous les élèves de 6ème dans leur établissement.

La concertation pour les prochaines éditions du kit de fournitures scolaires

Ce nouveau dispositif fait l'objet d’une réflexion sur son évolution pour les prochaines rentrées.

Médiation sociale

Le dispositif de médiation sociale aux abords des collèges a été mis en place par le Conseil départemental et l'Etat en 2002. 

Des médiateurs sociaux aux abords de collèges

54 collèges, contre 42 l’an dernier bénéficient de l’action de médiation des équipes mobiles aux abords des établissements. 4 associations au lieu de 3 l’an dernier sont impliquées dans ce dispositif.

Il est destiné à prévenir les incidents et à améliorer la sécurité à l'extérieur des établissements par la restauration et le maintien du lien social grâce à la présence de médiateurs sociaux.

Les agents de médiation sont recrutés par les associations dans le cadre de contrats aidés. Ils sont encadrés par des coordonnateurs et un tuteur.

Le bilan dressé par l'Inspection académique montre une réduction des incidents aux abords des établissements bénéficiaires de la médiation sociale.

A partir du 1er Janvier 2019, le conseil Départemental assumera seul la médiation devant les collèges suite au retrait de l’Etat du dispositif. Des médiateurs plus mobiles et mieux formés assureront ce service essentiel au bien vivre ensemble.

La Sécurité dans les collèges : une priorité

Un meilleur contrôle des accès

• Mise en place de portails d’accès aux établissements dont l’ouverture s’effectue par carte électronique personnalisée intégrée au carnet de correspondance des élèves pour mieux contrôler les accès.
• Rehaussement des clôtures d’enceinte et renforcement des clôtures périphériques, afin de limiter les risques d’intrusion.

Un renforcement de la vidéo-protection

• Le Département développe la vidéo-protection à l’intérieur des établissements et s’engage, auprès des communes, à financer à hauteur de 80 % l’installation des systèmes de vidéo-protection aux abords des établissements.

Sécurité renforcée pour 18 collèges

Après une première expérimentation dans les collèges Les Matagots et Virebelle à La Ciotat, le renforcement du dispositif de sécurité est étendu à 18 établissements du département, à partir de cette rentrée 2018. Aux 13 collèges qui avaient déjà un dispositif de sécurisation complet, 5 nouveaux sont venus se rajoutés à l’occasion de cette rentrée 2018/2019. Ampère à Arles, Quinet, Pasteur, Tillion à Marseille et Robespierre à Port-Saint-Louis-du-Rhône.

La médiation en chiffres

  • 54 collèges des Bouches-du-Rhône, la plupart situés en éducation prioritaire, sont concernés.
  • 99 agents de médiation recrutés et 11 coordonnateurs, 2,5 tuteurs.
  • 70% des médiateurs sont des emplois d’avenir qui effectuent 35h par semaine.
  • 300 emplois en contrat CUI/CAE (Contrat Unique d'Insertion / Contrat d’Accompagnement dans l'Emploi)

Coût du dispositif en 2018 : Département : 6,1M€