2018, la culture au pluriel

En 2018, la Provence vivra au rythme de la culture grâce au mariage heureux de deux événements majeurs : MP2018 et les quatre “Capitales provençales de la Culture”. Une conjugaison parfaite pour partager la culture dans les petites comme les grandes communes du département.

 

En 2018, la culture se partage en Provence avec un grand coup de projecteurs sur la programmation de quatre communes des Bouches-du-Rhône : Tarascon, Pélissanne, Eyguières et Allauch. Du mois de mars au mois de décembre prochains, ces “Capitales provençales de la Culture”, labellisées par le Département, seront le théâtre de spectacles d’envergure, de manifestations populaires et de fêtes traditionnelles.

L’ART DE VIVRE AU COEUR DES CAPITALES PROVENÇALES DE LA CULTURE

En plus de leur propre programmation, riche et variée, les capitales ont bâti en coopération avec les structures culturelles du territoire et le Département des propositions pour tous les publics et dans toutes les disciplines. Les grands festivals s’y arrêteront (Festival Marseille Jazz des cinq continents, Festival de Piano de la Roque d’Anthéron, Festival international d’art lyrique), l’Opéra de Marseille s’y délocalisera, les compagnies de théâtre viendront s’y produire, tout comme les associations des arts de la rue. Des expositions photographiques issues du Fonds photographique du Département ou d’art contemporain, des rendez-vous festifs, des grands marchés de produits du terroir, des conférences, et des temps forts pour le jeune public sont également au programme. En désignant ces quatre communes “Capitales provençales de la Culture”, le Département, comme il l’a fait en 2017 avec Trets qui a attiré quelque 15 000 visiteurs, entend mettre en lumière le patrimoine culturel et l’art de vivre dans les petites et moyennes communes des Bouches-du-Rhône.

MP2018 CÉLÈBRE L’AMOUR

Sans compter que le calendrier des “Capitales provençales de la Culture” viendra se marier avec bonheur avec celui de MP2018. En écho à l’année 2013, Capitale européenne de la culture, qui a propulsé le territoire dans une nouvelle dimension culturelle et touristique, les acteurs économiques ont en effet uni leur force pour proposer MP2018 autour d’un thème plein de promesses “Quel amour !”. Comme une évidence, c’est le 14 février, jour de la fête des amoureux, que sera lancée dans de grandes fêtes populaires l’année culturelle, pour sept mois de noces à Marseille, Arles, Aubagne, Aix-en- Provence, Martigues, Miramas, Istres, Salon-de- Provence et Cassis. Quelque 200 événements sont programmés jusqu’au 1er septembre : fêtes populaires, grandes expositions, parcours artistiques, opéras, concerts, théâtre, danse contemporaine, cirque... Parmi les premiers temps forts, on retiendra la programmation du MJ1 à la Joliette à Marseille dédiée à l’art contemporain, “L’entre-deux Biennales” pour les arts du cirque, Picasso à la Vieille Charité et au Mucem à Marseille, les oeuvres du répertoire classique avec “I love Classics” et une large place donnée à la scène hip-hop avec trois festivals à Aubagne, Martigues et Marseille.

Conscient du formidable levier que constitue cet événement pour le rayonnement et le développement du territoire, le Département s’affiche comme l’un des premiers partenaires publics de MP2018, dont la programmation se conjugue parfaitement avec celles des “Capitales provençales de la Culture” dans un élan commun pour proposer une offre culturelle de qualité accessible à tous et partout !