Améliorer l'accessibilité

Le Grand Port Maritime de Marseille

Le Grand Port Maritime de Marseille, dont les installations marquent depuis plusieurs décennies le littoral à Marseille, à Lavéra et à Fos, est un des piliers fondateurs de notre économie.

Avec 41 000 emplois directs et indirects, le Grand Port Maritime de Marseille reste aujourd'hui encore, un moteur essentiel pour le développement de nos territoires.

Depuis les années 90, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône a noué un partenariat étroit avec le GPMM dont il soutient financièrement le développement industriel sur les bassins Est (Marseille) et Ouest (Lavéra et Fos).

Le soutien au Port Fluvial d'Arles

Véritable plateforme multimodale route - fer - mer - fleuve, le développement du port fluvial d’Arles s’inscrit dans les objectifs environnementaux de réduction de la pollution lié au fret routier.

Son activité contribue à l’attractivité et au développement du Grand Port Maritime de Marseille.

Le Département apporte son soutien au développement des équipements fluviomaritimes, notamment en cofinançant le prolongement du quai nord et la rénovation de ses accès.

La Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur

Le développement de notre région est très fortement pénalisé par la congestion routière et la saturation de notre réseau ferroviaire hérité du 19ème siècle.

Pour répondre aux besoins de mobilité sur la bande littorale entre Marseille et l'Italie, une refondation du système ferroviaire est nécessaire. Cet ambitieux projet qui s'étalera sur vingt à trente ans, consiste en la construction d'une deuxième ligne ferroviaire entre Marseille et Nice.

Cette Ligne Nouvelle Provence – Côte d'Azur, maillée avec la ligne historique, désengorgera les nœuds saturés notamment sur les agglomérations, améliora la fiabilité du réseau, réduira les temps de parcours entre les grandes agglomérations et permettra le développement des transports ferroviaires du quotidien. Parmi les premières priorités figurent la traversée en tunnel de Marseille, la gare souterraine de Marseille Saint-Charles et la quatrième voie jusqu'à Aubagne.