La Manueye

Sous une muraille de calcaire

Une végétation déjà changeante, où le chêne côtoie le pin... Une garrigue encore présente mais déjà en cours de colonisation arbustive. Peu vaste, le domaine départemental de la Manueye n'en est pas moins agréable à parcourir en famille.

En effet, un berger y fait paître ses brebis, composant ainsi de pittoresques tableaux à découvrir au détour d'un sentier ou d'une piste. Bref, un joli monde pastoral ! Ce type d'élevage a pour but de participer, avec les mêmes et efficaces moyens qu'utilisaient nos ancêtres, à l'entretien des lieux et à leur surveillance quasi constante. Un atout en cas de départ de feu !

C'est entre les années 1986 et 1988 que le Département a fait l'acquisition de la Manueye dont l'une des particularités est de s'étaler dans la colline, non loin de Meyrargues, à l'ouest du sommet du Concors, près duquel s'élève la petite chapelle Sainte Consorce où autrefois, en période de sécheresse, on venait implorer la pluie. Une jolie petite bâtisse sur une sérieuse élévation à plus de 700 mètres d'altitude, que des sentiers permettent de rallier le temps d'une ascension tranquille.

Accès

L’accès au domaine ne se fait pas en voiture. Il faut se rendre d’abord à Meyrargues et se garer derrière le château et emprunter soit les sentiers du Plan départemental des Itinéraires de promenade et de randonnées soit la piste de Défense de la Forêt Contre l'Incendie (DFCI) du Pas de l'Étroit.

Pratique

L'accès "naturel" du site reste à aménager. Les visiteurs sont donc contraints de s'y rendre à pied.

Panneau d'information Sentier de randonnée équestre et pédestre