L'ouverture au monde

réunion

Tenant compte qu'il est fortement sollicité par quelque 300 associations de coopération et de solidarité internationale et plusieurs établissements publics qui agissent à partir du territoire des Bouches du Rhône, le Département peut être amené à soutenir certaines actions, hors de ses zones de coopération.

Dans le cadre du budget disponible, il accompagnera plus volontiers des actions de son champ de compétences. Il sera sensible aux actions collectives, aux associations qui mutualiseront leurs moyens.

Enfin, les pays dits de la "Zone de Coopération Prioritaire" du Ministère des Affaires Etrangères français seront privilégiés.

De manière évidemment ponctuelle, le Département pourra venir en aide à des pays ou à des zones géographiques durement touchés par des catastrophes naturelles ou d'origine humaine.