Lancement de la 1ère matinale de la prévention de la délinquance

La première matinale de la prévention de la délinquance, un colloque périodique à l’initiative du département

  • Sous l’égide de la Délégation Sécurité Prévention de la Délinquance, assistée de la Direction Générale des Services, seront organisées, tous les quatre mois, des « Matinales de la Prévention de la Délinquance », sous forme de colloques. Ils rassembleront des invités institutionnels, des représentants de la société civile, des experts etc. Le 1er décembre aura lieu la première de ces tables rondes et aura pour thématique « Le harcèlement et les jeunes ».
  • L’objectif est, avec deux tables rondes, d’aborder des thématiques précises intéressant les institutionnels, associations et autres partenaires impliqués dans la prévention de la délinquance :

                -     La première intitulée « Formes et lieux du harcèlement » en présence du docteur Bronsard (directeur de la Maison des jeunes et des adolescents), le major Valdon (gendarmerie nationale), Madame Allouche (rectorat) et Madame Sanchez (directrice de l’Association « Plus haut ») ;


                -     La seconde, intitulée « Prévention et réparation » en présence du docteur Bronsard (directeur de la Maison des jeunes et des adolescents), Madame Guillaume (Directrice de l’association d’aide aux victimes d’actes de délinquance), Madame Gallardo (AMU) et Madame Le Gall (de la DPJJ).

  • Il est mis à la disposition des invités une « boîte à idées » qui permettra de déterminer les futurs sujets de débat.

Le Département est engagé en matière de prévention de la délinquance et dans la lutte contre le harcèlement chez les jeunes

  • Des actions, hors Prévention Spécialisée et les aides aux autorités en charge de la tranquillité publique, sont menées en divers domaines notamment, la médiation sociale aux abords des collèges, la sécurisation des collèges, l’aide aux communes en matière de vidéo-protection, l’aide aux victimes, l’accès au droit, la prise en charge du hors temps scolaire, la prévention de la radicalisation, la prévention des violences conjugales et violences faites aux femmes.

  • En matière de prévention, la lutte contre le harcèlement scolaire s’inscrit de manière plus globale sur la thématique de la lutte contre les discriminations dans le cadre des actions éducatives. Pour 2016/2017, 250 actions ont été réalisées pour plus de 400 classes de collégiens par des associations.

Les projets pédagogiques sont :

  • Lutte contre l’homophobie et les discriminations
  • De la rumeur à la réputation
  • Savoir dire NON à la violence
  • Un vilain petit canard
  • Éducation à la sexualité et prévention des violences