A Marseille, un nouveau pôle d'excellence dédié à l'hématologie

En 2018, un nouveau pôle entièrement dédié aux cancers hématologiques baptisé «IPC 4» ouvrira sur le site de l'Institut Paoli-Calmettes à Marseille.La première pierre du futur bâtiment,très attendu pour la prise en charge des patients et le développement de nouvelles thérapies, a été posée le 7 juin

Sur 4 étages et plus de 12 500 m2, l'IPC 4 sera un bâtiment pour l'hématologie du 21e siècle. Avec ce nouveau pôle, l'IPC, considéré comme l'un des meilleurs centres de traitement des cancers en France, offrira en effet aux malades, aux familles et au personnel, un pôle à la pointe dans la prise en charge des patients et le développement de nouvelles thérapies dans les cancers hématologiques (leucémies, lymphomes, myélomes...).

Au sein des 4 unités qu'abritera le futur bâtiment, les conditions optimales de sécurité indispensables pour les malades immunodéprimés et un niveau de confort pensé pour répondre à des hospitalisations de long séjour (en moyenne 45 jours) seront assurées, faisant de cet équipement « le premier de France avec un tel niveau de normes pour les patients », comme l'a souligné le Professeur Patrice Viens, directeur général de l'IPC, lors de la pose de la première pierre.

A titre d'exemple, les 60 chambres individuelles bénéficieront d'une qualité de traitement de l'air similaire à celle d'un bloc opératoire. Le pôle comprendra également un nouveau centre de thérapie cellulaire (greffe de moelle), un domaine dans lequel l'IPC est en pointe.

Enfin, le futur site permettra de regrouper en un même lieu les activités de recherche sur l'hématologie.

Ainsi, l'IPC4 dotera à l'horizon 2018 le territoire d'un nouvel équipement innovant pour le traitement et la recherche sur les cancers hématologiques avec un réel potentiel de développement des thérapies cellulaires.

Le Département, premier partenaire de l'IPC 4

D'un coût global de 39 millions d'euros, l'IPC4 bénéficie d'un investissement important du Conseil départemental, premier partenaire de l'Institut Paoli-Calmettes pour la construction de ce nouvel équipement avec une contribution de 15 millions d'euros. Lors de la pose de la première pierre, Martine Vassal a rappelé d'ailleurs le soutien indéfectible du Conseil départemental à l'IPC dans ses projets pour la santé publique: « Nous avons sur ce territoire, avec l'IPC, un établissement remarquable et nous continuerons d'être à vos côtés pour que les habitants de ce territoire soient pris en charge dans les meilleures conditions et avec les meilleurs soins ».

Le directeur général de l'IPC, Patrice Viens a d'ailleurs remercié vivement le Conseil départemental « sans lequel les prises en charge des patients et les innovations portées par l'IPC n'auraient pu se développer ». Avant de souhaiter ses vœux de réussite à l'IPC4, la présidente du Conseil départemental a souligné la nécessité de jouer collectif en matière de santé publique pour permettre aux Provençaux un accès aux soins de haut niveau.