Le souvenir pour préparer l’avenir

Au Mémorial de la Marseillaise

A Marseille, au fond d’une ruelle du 1er arrondissement de Marseille, un bâtiment abrite l’histoire même de la République. Ce bâtiment, c’est le Mémorial de la Marseillaise, un musée dédié à l’histoire de notre hymne national. En 1792, le bâtiment devient le siège du club des Jacobins, d'où partirent les Fédérés Marseillais, qui montèrent à Paris pour la prise du Palais des Tuileries. Leur chant de guerre était celui de l'Armée du Rhin, qui deviendra plus tard La Marseillaise.

C’est là que Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental, entourée de Sabine Bernasconi, vice-présidente du Conseil départemental et maire du 1er secteur, Valérie Guarino, conseillère départementale déléguée aux Collèges et de Danièle Brunet, conseillère départementale déléguée à la Jeunesse, a réuni mardi 14 juin une cinquantaine de collégiens issus de deux établissements marseillais. Objectif : leur transmettre les valeurs de la République et échanger avec eux sur la citoyenneté. Face à ces adolescents concentrés et attentifs, elle a exprimé « le besoin que nous ressentons tous de nous retrouver et de défendre nos valeurs, notamment après l’attentat qui a coûté la vie lundi soir à deux policiers en région parisienne. »

Dans l’action du Département, la formation des citoyens de demain est un axe fort. Pour chaque classe de collège, le département accompagne les élèves sur un projet pédagogique phare. Le devoir de mémoire, avec une visite au camp des Milles, en fait partie.

Mardi, parce que partout et tous les jours la liberté est menacée, l’acte de remettre, au cœur même du Mémorial de la Marseillaise, à cette occasion, une cocarde tricolore et la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, prend alors tout son sens.