Rendez-vous de l’amitié et du cœur

Le prix Charles Aznavour qui récompense un écrivain dont l’ouvrage est consacré à l’Arménie a été remis par l’artiste lui-même à l’auteur Valérie Toranian pour son premier roman « L’étrangère » publié chez Flammarion.

Pour tous les amis de l’Arménie

Salle comble, ce lundi 23 mai, à l’Hôtel du département et standing ovation pour saluer l’arrivée de Charles Aznavour venu spécialement pour l’occasion, au lendemain de ses 92 printemps. En présence de nombreux élus des différentes collectivités territoriales, du Député Guy Teissier, du Consul de la République d’Arménie à Marseille Samvel Lalayan et des représentants des associations de la communauté arménienne, la Présidente Martine Vassal a rendu un hommage appuyé à l’artiste de renommée internationale avant de lui remettre la Médaille d’honneur du Département.

« Monsieur Aznavour, je veux vous remercier pour vos mots, votre popularité, votre influence, pour tout ce que vous avez fait au service du peuple arménien » a t’elle déclaré, soulignant à la fois sa contribution à la chanson française et son combat en faveur de la cause arménienne. Un combat relayé par le Conseil départemental qui affiche sur sa façade une immense bâche qui se veut un « acte de solidarité et de fraternité avec la communauté arménienne mais également de souvenir car la douleur ne faiblit pas ».

Un sentiment que l’on retrouve dans « l’Etrangère » de Valérie Toranian, lauréate du Prix Charles Aznavour, présidé cette année par François-Xavier Diaz Directeur Général de la société Paul Ricard. Dans ce premier roman, la directrice de la Revue des Deux Mondes, retrace le destin de sa grand-mère arménienne, rescapée du génocide qui est arrivée à Marseille en 1923. A travers ce portrait touchant d’Aravni, l’auteur rend hommage à tous ces grands-parents qui ont souffert et souligne, plus de 100 ans après, combien la douleur et la mémoire subsistent au cœur des familles arméniennes. En témoigne l’émotion qui a rempli la salle lorsque la chorale des enfants de l’école Hamaskaïne a interprété « Pour toi Arménie ».

Martine Vassal affirmera ses engagements, sa solidarité et son amitié à l’occasion d’un déplacement en Arménie en juin prochain. Le développement économique entre la Provence et la jeune République d’Arménie sera également l’un des points forts abordé par la délégation départementale.