Salon de l’agriculture : Martine Vassal réaffirme son soutien

Le Salon international de l’agriculture (SIA), qui se déroule jusqu’au 6 mars à Paris, est le rendez-vous incontournable des acteurs du monde agricole et de l’agroalimentaire. C’est aussi, chaque année, un grand succès populaire qui bénéficie d’une forte visibilité médiatique. L’occasion pour le Département des Bouches-du-Rhône de valoriser auprès de milliers de visiteurs les atouts du territoire, la diversité des produits et des savoir-faire du terroir et de défendre un secteur en difficultés.

Ce 2 mars 2016, la présidente du Conseil départemental, Martine Vassal a inauguré, aux côtés de Christian Estrosi, président de la Région Provence-Alpes- Côte d’Azur, et de Claude Rossignol, Président de la Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône, le stand dédié à l’agriculture en Provence.

La filière agricole, un secteur clé pour les Bouches-du-Rhône

Avec une surface agricole qui couvre près d'un tiers du département et compte de forts enjeux agro-environnementaux, Martine Vassal a rappelé que l’agriculture était un secteur clé de l’économie et un vecteur important d’aménagement du territoire et de protection de l’environnement. C’est pourquoi, dans un contexte de concurrence toujours plus forte et alors qu’une crise sans précédent vient assombrir un horizon déjà morose depuis plusieurs années, Martine VASSAL a tenu à réaffirmer son soutien aux producteurs et éleveurs de Provence : « La France a besoin de ses agriculteurs. Nous devons les aider à traverser cette période difficile ».

Comprenant la colère et le désarroi qui s’expriment depuis l’ouverture du salon, la présidente Martine Vassal a déclaré : « le contexte appelle des réponses dynamiques et implique que chacun assume ses responsabilités ! En premier lieu, le gouvernement doit prendre des mesures plus fortes pour baisser les charges et alléger enfin les normes tout en plaidant auprès de l'Europe de nouvelles orientations sur la PAC ». Pour sa part, Martine Vassal a précisé qu’elle-même était montée au créneau à plusieurs reprises, sommant le gouvernement d’épargner la filière rizicole d’une réforme de la PAC qui « si elle est appliquée, va affaiblir et menacer gravement nos exploitations en Camargue ».

Soutien aux agriculteurs

Les dégustations organisées sur le stand de la Provence confirment, s’il en était besoin, que la gastronomie est un art à part entière, celui de la table et du bien vivre, transmis de génération en génération. Déterminée à préserver ce patrimoine qui révèle et perpétue l’identité de la Provence, Martine Vassal a confirmé que «malgré un contexte financier très difficile, le budget de 10 millions d'euros était sanctuarisé pour 2016 » afin d’aider les agriculteurs à produire une agriculture durable, locale et de qualité. Par ailleurs, poursuivant sur les mesures prises par le Conseil départemental pour soutenir et dynamiser le secteur, la présidente a annoncé l‘organisation, notamment avec la Chambre d'Agriculture et d’autre partenaires, du premier Salon des Agricultures de Provence au Domaine du Merle à Salon-de-Provence, en juin prochain. Et d’ajouter : « cet événement d’envergure permettra d’accroître la renommée de la Provence dans les domaines agricoles, alimentaires et touristiques ».

Dans une logique de promotion et de valorisation du territoire de Provence, Martine Vassal a ensuite rejoint la Délégation de l’Assemblée des départements de France (ADF), conduite par son président Dominique Bussereau, pour une visite du Salon.