Salon-de-Provence (1)

Le canton est un découpage territorial comprenant plusieurs communes, qui sert à l’élection des Conseillers départementaux. Depuis mars 2015, le Département est divisé, en 29 cantons redécoupés. Afin de garantir une parité entre les hommes et les femmes, les habitants élisent dans chacun d'eux, un binôme paritaire au scrutin uninominal majoritaire à 2 tours. Ces élus ne sont plus appelés conseillers généraux mais conseillers départementaux.

Les conseillers départementaux

Marie-Pierre CALLET et Henri PONS (Union de la Droite)

Salon-de-Provence 1

65 072 habitants / 50 623 électeurs

Les communes :

- Aureille
- Les Baux-de-Provence
- Eygalières
- Eyguières
- Fontvieille
- Lamanon
- Mas-Blanc-des-Alpilles
- Maussane-les-Alpilles
- Mouriès
- Orgon
- Paradou
- Saint-Étienne-du-Grès
- Saint-Rémy-de-Provence
- Sénas

 

La partie de la commune de Salon-de-Provence située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Lamanon, route départementale 538, chemin de la Lauze, ligne droite perpendiculaire au chemin de la Lauze tracée jusqu'à l'extrémité de l'allée de l'Eissero, allée de l'Eissero, allée de Ponentau (exclue), avenue du Ventouresco (exclue), impasse du Vent-Larg (exclue), avenue du Ventouresco (exclue), résidence Les Farigoules (exclue), rue Vincent-Van-Gogh (incluse), impasse des Tournesols, avenue de Lattre-de-Tassigny, avenue de l'Etoile-du-Berger (exclue), rue de l'Eyssado, rue de la Sarriette (incluse), impasse de la Draisine, chemin des Jardins, boulevard Winston-Churchill, boulevard des Bressons, rue de l'Eyssado, rue Claude-Debussy et son prolongement jusqu'à la route d'Eyguières, route d'Eyguières, boulevard Ledru-Rollin, montée de la Transhumance, rue des Alliés, boulevard David, place Porte-Coucou, rue de Verdun, cours Victor-Hugo, cours Gimon, allée de Craponne, chemin du Vallon, passage longeant la résidence Ciel-de-Provence, rue Antoine-de-Saint-Exupéry, avenue Georges-Guynemer, rond-point de l'Ecole-de-l'Air, route départementale 572, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Pélissanne.

LES RÉALISATIONS DU DÉPARTEMENT DANS VOTRE CANTON

DES LOCAUX DE NEUFS POUR LA POLICE DE SALON

Les policiers municipaux de Salon-de-Provence ont investi le quartier de la gare, dans un bâtiment situé à proximité du futur Pôle d’échange multimodal et desservi à hauteur du rond-point du passage Roger Carcassonne. Choisi pour sa superficie, environ 600 m2, et son stationnement de proximité, ce nouveau site fait partie d’un programme d’acquisition et d’aménagement de locaux dont une unité de vidéoprotection. Le bâtiment comprend des locaux divers, une unité opérationnelle, une unité fonctionnelle de commandement et des salles pour le personnel.

Au sein du poste de police, une unité de vidéo-protection proposera trois sous-espaces : une salle d’exploitation accueillant les éléments de contrôle et de pilotage du système de vidéoprotection de l’ensemble de la commune, un bureau permettant l’accueil des autorités et un local technique.

Le montant global de cette opération s’élève à 1,99 million d’euros HT et bénéficie d’une aide exceptionnelle départementale de 1,59 million d’euros.


LAMANON : LE SITE DE CALÈS SÉCURISÉ

L’été approche, et avec lui son lot de touristes toujours plus nombreux pour visiter le superbe site de Calès à Lamanon dans les Alpilles. Sujet à de nombreux risques d’instabilité rocheuses, et ce depuis de très nombreuses années, il est donc urgent d’engager des travaux de sécurisation du site, qui abrite des grottes préhistoriques habité jusqu’au XVe siècle. Le Département s’engage donc à financer les travaux à hauteur de 70% du montant global, soit 131 000 euros.


AUREILLE : UNE ÉPICERIE DANS L'ANCIENNE ABBAYE

“Quand on entre dans cette épicerie, on a envie de tout acheter”. Martine Vassal, présidente du Département, a visité à Aureille une épicerie aménagée dans une ancienne abbaye. Ce sont des maraîchers locaux qui en ont pris la gérance et en assurent l’approvisionnement.

Dans cette commune de 1 600 habitants, une telle ouverture est primordiale pour l’emploi et le maintien des commerces de proximité. Le Département a subventionné cette opération à hauteur de 70 % du montant total, soit une aide de 242 617 euros.