Trets

Le canton est un découpage territorial comprenant plusieurs communes, qui sert à l’élection des Conseillers départementaux. Depuis mars 2015, le Département est divisé, en 29 cantons redécoupés. Afin de garantir une parité entre les hommes et les femmes, les habitants élisent dans chacun d'eux, un binôme paritaire au scrutin uninominal majoritaire à 2 tours. Ces élus ne sont plus appelés conseillers généraux mais conseillers départementaux.

Les conseillers départementaux

Jean-Claude FERAUD et Patricia SAEZ (Union de la Droite)

Trets

68 468 habitants / 54 717 électeurs

Les communes :

- Beaurecueil
- Châteauneuf-le-Rouge
- Fuveau
- Jouques
- Meyrargues
- Meyreuil
- Peynier
- Peyrolles-en-Provence
- Puyloubier
- Le Puy-Sainte-Réparade
- Rousset
- Saint-Antonin-sur-Bayon
- Saint-Marc-Jaumegarde
- Saint-Paul-lès-Durance
- Le Tholonet
- Trets
- Vauvenargues
- Venelles.

LES RÉALISATIONS DU DÉPARTEMENT DANS VOTRE CANTON

SAINT-MARC JAUMEGARDE,
BIENTÔT UN PLATEAU SPORTIF

La commune de Saint-Marc Jaumegarde poursuit son développement au pied de Sainte-Victoire, avec la réalisation prochaine d’un plateau sportif, près du centre urbain.

Le projet, qui durera deux ans, prévoit la construction de courts de tennis couverts, d’un club house, et la mise en place d’équipements complémentaires comme des terrains multisports, des jeux d’enfants, des terrains de pétanque et la rénovation de deux courts de tennis extérieurs.

Les travaux devraient commencer en 2018 et se terminer en 2019. C’est dans le cadre d’un Contrat départemental de développement et d’aménagement que le Département subventionne ce projet à hauteur de 870 000 euros, pour un montant global de 1,4 million d’euros HT.


VENELLES VOIT GRAND 
AVEC LE DÉPARTEMENT

Petits travaux et grands engagements vont de pair pour modifier le visage d’une commune. C’est le cas à Venelles où le Département des Bouches-du-Rhône va fortement s’impliquer en accompagnant les grands projets mis en oeuvre par le Maire, Arnaud Mercier.

Par grands projets, il faut comprendre l’achat d’un terrain et la construction d’un pôle culturel, la création d’un centre technique municipal, l’acquisition d’une parcelle pour la construction du futur groupe scolaire et divers réaménagements de voirie.

Le Département s’engage pour un total de 6 millions d’euros avec pour objectif de redynamiser cette petite ville de 8 500 habitants située sur la route de Sisteron. Le Plan local d’urbanisme (PLU) prévoit en effet d’ouvrir de nouvelles zones à la construction, ce qui permettra la sortie de terre de nouveaux logements et donc, de fait, l’arrivée de nouvelles familles.

Les structures existantes suffisent aux besoins actuels mais Arnaud Mercier entend répondre de façon efficiente à l’évolution du nombre d’enfants sur la commune à l’horizon 2030 en proposant des conditions de scolarité satisfaisantes.

À terme, l’école Maurice Plantier, située au coeur du vieux village, est vouée à disparaître. En parallèle, il conviendra de construire un groupe scolaire à Fontrompette, au nord de la commune, afin d’accueillir notamment les enfants qui vivront dans les 550 logements prévus sur la Zone d’aménagement différé d’Iter, ainsi qu’un autre établissement aux Logissons, au sud.

Si Venelles pense à ses enfants, la municipalité met également l’accent sur la culture et les loisirs, avec l’acquisition de terrains dans la partie nord de l’actuelle zone d’activités, pour démarrer par la suite la construction d’un pôle culturel qui comprendra une médiathèque, une salle de spectacles, une salle de médiation, un local dédié aux jeunes ainsi que les bureaux des services municipaux. Par ailleurs, l’actuel centre technique de Venelles n’étant absolument plus adapté aux besoins des agents municipaux, en raison de sa vétusté, un nouveau centre technique va donc être aménagé avec l’aide du Département. La commune vient d’acquérir pour ce faire un terrain dans la zone industrielle de la Touloubre.


FUVEAU : LE QUOTIDIEN S'AMÉLIORE

Fuveau a besoin d’un certain nombre d’améliorations et le Département s’engage aux côtés de la commune, dans le cadre d’un Contrat départemental de développement et d’aménagement, pour la période 2017-2019. Requalification du cours Leydet et du boulevard Loubet, création d’un parking semi-enterré de 100 places sur le lieu-dit du jeu de boules, amélioration du cheminement piéton de l’entrée de ville côté Belcodène, réalisation d’un foyerlogement pour personnes âgées d’environ 60 lits, avec 12 logements locatifs sociaux et 18 logements en accession privée, et enfin installation de bâtiments modulaires le temps de la réhabilitation de la crèche des Moussaillons.

Pour la seule année 2017, le Département s’engage à hauteur de près de 2 millions d’euros.

D’autres projets sont annoncés à partir de 2018 : l’aménagement des abords de l’école de l’Ouvière, l’acquisition foncière pour créer un groupe scolaire, la réhabilitation de la halle aux sports, et enfin la création de nouveaux locaux scolaires.