A Ceyreste, on embellit les bâtiments publics grâce au Département

A Ceyreste, on embellit les bâtiments publics grâce au Département

En 2016, le Département et la commune de Ceyreste signaient un contrat de développement et d’aménagement. Martine Vassal s’est rendue jeudi 15 juin sur la commune de Ceyreste pour inaugurer les nouveaux bâtiments publics, premières réalisations issues de cet accord.

C’est devenu une tradition. A chaque réalisation dans une commune soutenue par le Département, Martine Vassal offre au maire un olivier, symbole de la Provence. A Ceyreste, c’est Patrick Ghigonetto, premier édile, qui symboliquement et au nom de ses concitoyens a accepté le cadeau.

Une manière d’entériner les réalisations effectuées par la commune, dans le cadre du Contrat de développement et d’aménagement signé entre le Département et Ceyreste en septembre dernier. « L’argent public doit retourner à la population et concerner des projets qui vont de la petite enfance au Bel Âge », a lancé Martine Vassal. Et ici, ce sont surtout des bâtiments communaux qui ont fait peau neuve.

Pôle sécurité, CCAS, Hôtel de Ville, c’est un total de plus de 500 000 euros qui a été engagé pour améliorer le quotidien des habitants. 

En compagnie de Bernard Deflesselles, Vice-Président de la région Paca et de Patrick Boré, Vice-Président du Département et maire de la Ciotat, Martine Vassal a fait le tour des installations.

Avec la réalisation du pôle sécurité aménagé dans l’ancienne caserne des pompiers, c’est toute l’équipe de la police municipale qui veillera sur une commune dont le taux de délinquance atteint aujourd’hui celui de la Lozère. Un bâtiment moderne qui hébergera un peloton de gendarmerie pendant la période estivale.

Quant au CCAS, ses nouveaux bureaux vont permettre d’accueillir le public en toute confidentialité et avec toujours plus d’efficacité. Mais le plus emblématique reste bien entendu la rénovation complète de l’Hôtel de Ville, dont les services au public ont été facilités avec une nouvelle salle des mariages et des bureaux au rez-de-chaussée. Le financement de 372 000 euros a notamment permis d’assurer l’accessibilité pour les personnes handicapées.

Au total et d’ici 2019, le financement atteindra 3,4 millions d’euros pour améliorer le quotidien des habitants.

« Quand on s’engage, il faut tenir sa parole. C’est ce que nous faisons ici et sur tout le territoire », concluait Martine Vassal. 

16.06.2017