A Fos-sur-Mer, la chaudronnerie du futur entre en action

A Fos-sur-Mer, la chaudronnerie du futur entre en action

En inaugurant le 7 novembre dernier la nouvelle unité de chaudronnerie à haute valeur ajoutée du groupe ADF sur la zone de Fos-sur-Mer, Martine Vassal s’est félicitée de voir la Provence prendre le virage des industries du futur.

Le nouvel atelier de chaudronnerie à haute valeur ajoutée du groupe ADF qui vient de voir le jour sur le site de la Feuillane à Fos-sur-Mer marque un nouveau signal de la mutation industrielle engagée à l’ouest de la Provence. À la clé, compétitivité, attractivité, innovations et création d’emplois.

70 emplois à la clé

Inaugurée le 7 novembre dernier, cette nouvelle unité offre en effet une technicité de pointe dans la conception et la production de pièces de chaudronnerie de grande dimensions destinées à des secteurs d’activités de hautes technologies comme l’aéronautique, le spatial ou le nucléaire, comme celles destinées au pas de tir d’Ariane 6 par exemple.

Avec cette extension de 900 m2 (sous 10 mètres de hauteur) sur son site historique de la Feuillane, le groupe ADF se dote ainsi d’un nouvel atelier dernière génération capable d’offrir des solutions de haute technicité aux industriels internationaux. Quelque 3,5 millions d’euros y ont été investis et 70 emplois créés positionnant le site « dans l’industrie 4.0 » comme l’a indiqué le PDG du groupe Marc Eliayan. « Cette vision d’une industrie à la pointe de la technologie, nous la partageons avec vous. C’est par des projets concrets comme le vôtre que nous gagnerons la bataille commune de l’emploi et de la compétitivité » a souligné Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental et de la Métropole Aix-Marseille-Provence après avoir remercié les représentants du groupe ADF pour avoir fait le choix de la Provence dans leur nouvelle implantation.

La mobilisation conjointe du Département et de la Métropole

Une bonne nouvelle pour l’industrie régionale qui n’aurait pas été possible sans la mobilisation collective des institutions. En effet, le site provençal a été un temps en concurrence avec un site portugais, « mais la mobilisation des institutions a constitué le supplément d’âme qui a rendu notre investissement possible » a souligné Marc Eliayan.

La Métropole Aix-Marseille-Provence, le Département des Bouches-du-Rhône et l’Agence métropolitaine Provence Promotion se sont en effet positionnés comme coordinateur du projet en faisant l’interface entre les différents acteurs économiques du territoire, et en accompagnant ADF dans l’instruction du dossier pour l’obtention de sa Prime d’aménagement du territoire. Le Département a abondé cette Prime à hauteur de 211 000 euros sur un total de 840 000 euros.

Martine Vassal a d’ailleurs rappelé sa volonté d’engager plus en avant la mutation industrielle du territoire conciliant efficacité économique et développement durable, dans les filières d’avenir mais également dans la production de foncier aménagé dédié à l’industrie. Une mobilisation qui a d’ailleurs fait la différence récemment dans le choix du groupe chinois Quechen, numéro 3 mondial de la production de silice, d’implanter une usine dédiée à la fabrication de pneus verts sur 12 hectares sur la zone de Fos.

 

PH

07.11.2018