Bouc-Bel-Air : le Département finance des équipements structurants pour la commune

Bouc-Bel-Air : le Département finance des équipements structurants pour la commune

Le 7 avril, la pose de la première pierre de la station de potabilisation de Bouc-Bel-Air a été l’occasion pour Martine Vassal d’officialiser le partenariat avec la commune pour laquelle le Département mobilise une aide de 6,5 millions d’euros pour la réalisation d’équipements structurants.

Richard Mallié, maire de Bouc-Bel-Air et Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental ont lancé le 7 avril les travaux pour la construction d’une station de potabilisation des eaux domestiques en lieu et place de l’usine des Terres Blanches. Ce projet de rénovation et d’extension qui permettra d’augmenter la capacité de production de l’eau potable est financé à hauteur de 1,5 million d’euros par le Département sur un montant de travaux de 2,5 millions d’euros. Située au centre des écoles et des équipements sportifs et culturels de la commune, la station se veut également une vitrine du service public communal et un outil pédagogique pour les enfants qui, chaque jour, verront vivre cette installation.

La pose de la première pierre de cette nouvelle unité de production a été l’occasion pour le Département et la commune d’officialiser leur partenariat sous la forme d’un Contrat départemental de développement et d’aménagement voté fin 2017 par l’assemblée départementale. Ce dernier porte sur la période 2017-2019 et prévoit une aide du Département à hauteur de 6,5 millions d’euros pour soutenir la commune dans la réalisation de nombreux projets structurants dont le montant s’élève à près de 11 millions d’euros. Parmi ces projets, l’aménagement de la RD8N en boulevard urbain figure comme une réalisation majeure pour les habitants de la commune.

Déjà bien engagé, ce projet va permettre la requalification de cette voie structurante de circulation qui double l’A51 et supporte des niveaux moyens journaliers de circulation de 12 000 véhicules sans compter l’ensemble des convois exceptionnels. Le futur boulevard urbain, depuis le carrefour Dink jusqu’au carrefour de la Croix d’Or, intègrera notamment les modes doux de déplacement et permettra d’aménager la traversée de ville dans un souci de qualité paysagère et de végétalisation maximale.

Le partenariat prévoit également d’autres réalisations importantes telles que la rénovation de l’Hôtel de Ville afin d’améliorer la qualité du service public avec une attention particulière sur la rénovation énergétique du bâtiment et la mise en conformité de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

D’ici 2019, d’autres équipements majeurs seront lancés comme l’extension de l'école des Pins, la réhabilitation du local Peyrfuguette, le réaménagement du stade Mousso, la réhabilitation des caves du château, la construction d'un nouveau gymnase et la création d'un espace culturel dans la chapelle œcuménique.

10.04.2018