La Provence à la pointe de l’innovation et de la recherche

La Provence à la pointe de l’innovation et de la recherche

La Présidente du Conseil départemental et de la Métropole Aix-Marseille-Provence Martine Vassal s’est rendue mardi 6 novembre sur le site de Luminy à Marseille où elle a visité les locaux d’Innate Pharma, une entreprise pionnière en matière d’immunologie spécialisée dans la recherche contre le cancer et les essais cliniques, en présence notamment de son directeur Mondher Mahjoubi.

Une approche innovante pour lutter contre le cancer

L’entreprise est aujourd’hui au cœur d’une révolution médicale en tout point comparable à celle des antibiotiques : l’immunothérapie. Elle travaille sur de nouvelles générations d’anticorps qui permettront de booster et réactiver le système immunitaire et ainsi lutter contre les tumeurs, grâce notamment à une étroite collaboration avec Aix-Marseille Université et plus particulièrement son voisin de campus, le Centre d’immunologie de Marseille-Luminy (CIML). « C’est toujours une immense fierté de voir sur notre territoire de si belles success stories. D’ailleurs, la Métropole et le Département sont fiers d’accompagner Innate Pharma depuis ses débuts », a-t-elle déclaré.

Luminy, haut lieu de l’immunologie mondiale

A l’image d’Innate Pharma, la réputation du technopôle de Luminy en matière de sciences, d’innovation et de recherche n’est plus à faire.

Il concentre en son sein près de 15 000 étudiants, enseignants et chercheurs parmi les meilleurs du pays répartis entre la faculté des Sciences, les laboratoires de recherche et les entreprises de biotechnologies. « C’est une filière génératrice d’emplois à haut niveau de qualification qui s’inscrit dans l’agenda du développement économique métropolitain et qui contribue à faire rayonner Marseille et la Provence dans le secteur de la santé » a abondé la Présidente avant de conclure : « Luminy permet à Marseille et la Provence de se positionner comme un des hauts lieux de l’immunologie mondiale et l’un des pionniers européens des anticorps d’immunothérapie ».

 

LB

07.11.2018