Vous êtes ici : Accueil > Le 13 > L'Institution > Retour sur... > Martine Vassal s’engage contre les discriminations

Détail

Vendredi 16 juin dernier, Martine Vassal a lancé le Conseil d’Orientation pour la Lutte contre les Discriminations (COLD) à l’Hôtel du département en présence d’élus du Conseil départemental et d’associations venues nombreuses.

Martine Vassal s’engage contre les discriminations

Cette nouvelle instance, qui remplace l’Observatoire du droit des femmes et de l’égalité des chances propose une réflexion nouvelle sur la question centrale des discriminations dans la société. «Ce Conseil devra travailler à fournir des propositions concrètes suivant une feuille de route, témoin de notre volonté affirmée de livrer un combat contre les discriminations, toutes les discriminations » a précisé Martine Vassal, présidente du Conseil départemental, « C’est une nécessité pour notre collectivité dont la principale compétence est la solidarité», a-t-elle poursuivi.

Une démarche moderne et constructive

Apporter des réponses concrètes, efficaces sera l’objectif du COLD, cette année, en se concentrant sur 3 thèmes : l’égalité hommes-femmes, le harcèlement scolaire et l’homophobie. S’appuyant sur l’instance consultative du Département, le Conseil de Provence, dirigé par Norbert Nourian et sous la responsabilité de Sylvie Carrega, Conseillère départementale déléguée à la lutte contre les discriminations, le COLD vient élargir le champ d’actions et renforcer une démarche moderne et constructive souhaitée par le Département en établissant un dialogue ouvert avec les acteurs associatifs et institutionnels.

Les premiers travaux ont déjà été lancés : le 18 mai dernier, l’association Le Refuge  a été reçue sur les thèmes de l’homophobie et du harcèlement scolaire. Le 2 juin, le Conseil départemental des Jeunes a aussi pu débattre sur la question des inégalités hommes-femmes et sur la violence en milieu scolaire.  Les groupes de travail déjà formés ont un an pour travailler ensemble et porter le premier projet commun qui visera à améliorer le quotidien des victimes de discriminations. «C’est un enjeu de société qui nous engage tous et auquel je veux apporter une contribution efficace », a conclu la Présidente du Département.



homme femme fayot

23.06.2017

Retour haut