Plan territorial pour l’environnement : à Marseille, des composteurs collectifs dans le centre-ville

Plan territorial pour l’environnement : à Marseille, des composteurs collectifs dans le centre-ville

Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental et de la Métropole et Sabine Bernasconi, Maire des 1/7 et Vice-présidente du Conseil départemental ont inauguré le composteur collectif mis à la disposition des riverains et des commerçants en plein cœur du 7e arrondissement.

« Une initiative qui a du sens pour mes clients et moi-même qui jetions les déchets verts dans la poubelle » a expliqué Delphine, responsable de l’Epicerie Paysanne, à 2 pas du square Bertie Albrecht, à l’occasion de l’inauguration du composteur collectif. « Nous avons déjà une cinquantaine de personnes inscrites à qui nous allons fournir les « bioseaux » alimentaires indispensables au stockage des déchets organiques. Pour acquérir les bons gestes, nous fournirons également un guide pédagogique et un référent, en lien avec les habitants, leur proposera une formation pour respecter les différentes étapes pour obtenir, à terme, un compostage 100% naturel » a expliqué Vanessa Wibert, Présidente de Naturban, ravie de voir son projet se réaliser avec l’aide des collectivités « Sans lesquelles, cela n’aurait pas été possible ».

Une prise de conscience collective

Pour Martine Vassal : « On ne peut plus attendre ! C’était hier qu’il fallait agir ! » a-t-elle précisé. C’est dans un contexte d’urgence écologique, que le Département et la Métropole ont lancé, il y a quelques jours, le Plan Territorial pour l’Environnement, pour une période de 5 ans et un budget de plus d’un milliard d’euros. Les déchets, l’eau, l’air, la biodiversité,… autant de thèmes dans lesquels Martine Vassal s’implique à la tête des deux collectivités qu’elle préside : « Nous devons soutenir ce type d’actions mises en place par des associations engagées et dynamiques. Parce que nous avons l’obligation en tant qu’élus et citoyens d’avoir une prise de conscience collective pour donner à nos enfants la chance de vivre dans les meilleures conditions sur ce beau territoire qui est le nôtre » a conclu Martine Vassal.

Dans le 3e arrondissement, Yoyo incite les habitants à mieux trier les déchets plastiques

 

Aux Docks Libres, dans le 3e arrondissement de Marseille, le dispositif mis en place par l’entreprise Yoyo pour inciter habitants, commerçants et associations du quartier à trier les déchets plastiques a permis en seulement deux mois de collecter quelque 350 kg de bouteilles plastiques. Un modèle participatif sur lequel Martine Vassal s’est penchée avec intérêt le 9 octobre dernier lors d’une visite à l’entreprise Yoyo.

Cette dernière, installée depuis quelque mois à Marseille, organise dans les quartiers des grandes villes la collecte collaborative de bouteilles usagées en récompensant les citoyens trieurs par un système de points convertibles en places de théâtre, séances de sport, ou restauration.

Une communauté de trieurs s’est ainsi mise en place dans le quartier composée des habitants de la résidence des Docks libres, du centre social, des associations et des commerçants, soit 150 familles inscrites dans ce dispositif voué à s’étendre sur le territoire métropolitain.

 

 

09.10.2018