Vous êtes ici : Accueil > Le 13 > L'Institution > Retour sur... > Soutien réaffirmé à la culture

Détail

Le 1er février, Martine Vassal a réaffirmé le soutien du Département à deux lieux culturels emblématiques de Marseille, en proie à des difficultés, en se rendant au théâtre Toursky dans le 3e arr. et au Badaboum Théâtre sur le Vieux-Port.

Soutien réaffirmé à la culture

Le 1er février, Martine Vassal a réaffirmé le soutien du Département à deux lieux culturels emblématiques de Marseille, en proie à des difficultés, en se rendant au théâtre Toursky dans le 3e arr. et au Badaboum Théâtre sur le Vieux-Port. A cette occasion, la présidente du Département a également annoncé le maintien du budget dédié à la culture en 2017.

«Rassuré et heureux», c’est ainsi que Richard Martin, le directeur du Théâtre Toursky dans le 3e arr. de Marseille, a conclu la visite de Martine Vassal le 1er février dans ce lieu fondé en 1936. La présidente du Conseil départemental a tenu en effet à venir sur place pour réaffirmer son soutien à cette institution marseillaise qui rencontre des difficultés financières mais dont le rôle, en plein cœur du quartier le plus pauvre de Marseille, est essentiel.

« La culture et le sport sont essentiels dans les quartiers difficiles »
Consciente de l’enjeu que représente l’implantation d’une scène culturelle au sein d’un quartier très difficile, en termes d’éducation et d’ouverture vers l’extérieur, Martine Vassal a fait le choix d’augmenter la contribution du Département pour pérenniser le fonctionnement du théâtre. «La culture comme le sport sont des moyens d’intégration, de développement et d’épanouissement pour les jeunes. Des vecteurs du mieux-vivre ensemble. Ce théâtre qui accueille 75 000 spectateurs mérite toute notre attention et doit perdurer» a-t-elle expliqué lors de sa visite. De manière plus pédagogique, la présidente du Conseil départemental, accompagnée de Marc Ceccaldi, Directeur régional des affaires culturelles et d’élus locaux, a réitéré ses propos aux 137 collégiens présents ce jour-là dans la salle Léo Ferré du théâtre : «Notre rôle, c’est de vous ouvrir le plus de voies professionnelles possibles, et la culture, le théâtre en l’occurrence, en font partie». «Les théâtres sont des espaces de liberté qui vous appartiennent. Ceux sont vos maisons !» a martelé avec panache, de son côté, Richard Martin aux collégiens.

Maintien du budget de la culture en 2017
A l’issue de sa visite, Martine Vassal a d’ailleurs annoncé le maintien du budget départemental pour la culture en 2017 : «Nous ne ferons pas d’économies sur la culture et le sport». Une annonce qui a également fait écho dans la salle du Badaboum Théâtre sur le Vieux-Port. Ce théâtre fort de 26 ans d’existence constitue aussi une institution culturelle marseillaise en éveillant les tout-petits à la culture. Quelque 380 enfants y sont inscrits à l’année et l’équipe compte 15 permanents et fait travailler 60 intermittents du spectacle.

Pérenniser le Badaboum Théâtre
Si les problématiques ne sont pas les mêmes qu’au Toursky, la pérennité du lieu a été fragilisée dernièrement par la décision du propriétaire des murs de vendre les locaux. «Sans l’aide des institutions et des donateurs, nous n’aurions pas pu acheter les murs» explique la directrice Laurence Janner. Le Département a donc décidé d’octroyer une subvention de 50 000 euros, qui vient s’ajouter aux 30 000 euros de la Ville de Marseille et aux 300 dons privés permettant la sauvegarde du théâtre. Deux théâtres, deux institutions culturelles de Marseille, des problématiques différentes, mais un soutien indispensable des collectivités territoriales pour assurer l’avenir, c’est en toile de fond le message délivré par Martine Vassal lors de ces visites.

03.02.2017

Retour haut