Une cité scolaire internationale à Euroméditerranée

Une cité scolaire internationale à Euroméditerranée

La Cité scolaire internationale de Marseille ouvrira ses portes en 2022 sur le périmètre d’Euroméditerranée II, comme l’ont annoncé le 19 avril dernier Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Christian Estrosi, Président de la Région,  Renaud Muselier, président délégué de la  Région et Jean-Claude Gaudin, Sénateur-Maire de Marseille, lors d’une conférence de presse à l’Hôtel de Région.

Dans une Métropole tournée vers l’international et qui veut renforcer son attractivité, cet équipement est très attendu par les entreprises internationales et les investisseurs.

Ce futur établissement, dont il en existe seulement 7 en France,  répondra aux forts besoins de scolarisation dans ce secteur en plein développement avec une nouvelle offre éducative globale d’excellence, notamment pour les collégiens.

Un outil de développement économique du territoire qui s’étendra sur 25000 m2 et sera financé par les collectivités locales et l’Etat à hauteur de 65 millions. 2 000 élèves pourront bénéficier de cet enseignement de grande qualité, dont 1 000 au lycée, 750 au collège et 250 à l’école primaire. L’établissement fera la part belle aux langues étrangères, avec la création d’un laboratoire dédié.

Un projet validé par Yvon Berland, Président de l’Université d’Aix Marseille pour son « originalité », puisque la future cité scolaire va proposer des formations post-bac et de professionnalisation : « Notre région attire de plus en plus de chercheurs de haut niveau. Nous devons avoir la possibilité d’offrir à leur famille un niveau d’éducation pour leur scolarité. »

Une œuvre collective


Le Conseil départemental apporte tout son soutien à l’élaboration de ce projet, qui entre dans le schéma d’attractivité de la Métropole. « Jouer collectif est très important dans ce type de dossier, où il faut mutualiser les moyens, chacun dans ses compétences», précise Martine Vassal. Cette opération répondra également à la forte augmentation du nombre d’élèves dans le département. D’après une étude de l’Insee, de novembre 2016, 3800 collégiens supplémentaires entreront au collège, dans les Bouches-du-Rhône, d’ici à 2025.

21.04.2017