Vague de froid : le Département aux côtés des agriculteurs

Vague de froid : le Département aux côtés des agriculteurs

L’épisode hivernal qui glace la Provence a durement touché les productions agricoles. Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental, a rendu visite aux arboriculteurs à Tarascon pour faire le point avec eux, et leur annoncer que des fonds vont être débloqués pour leur venir en aide.

« C’est dramatique, on n’a jamais vu ça. La situation est catastrophique ». C’est le cri du cœur poussé cet après-midi par Cédric Marcel, gérant de l’exploitation familiale « les Vergers Marcel », à quelques encablures de Tarascon, dont les arbres ont été dévastés. « D’habitude, nous protégeons nos abricotiers, pêchers et pruniers avec de l’eau, ce qui permet de créer une couverture de glace à -1 degré maximum. Là, c’était du -6, -7 degrés, et les branches de nos arbres ont cédé sous la glace. Cette saison, des dizaines de personnes, des familles entières devaient travailler avec nous. Nous ne savons pas quoi leur dire, on n’a pas de travail pour les mois de mai, juin, juillet... », a-t-il regretté.

Ce jeudi, il a reçu la visite de Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, venue constater l’étendue des dégâts causés par ces températures glaciales.

200 000 euros débloqués pour relancer l’activité

« J’ai choisi d’être au plus près du terrain. Notre rôle primordial, c’est d’être aux côtés des agriculteurs et arboriculteurs qui souffrent. Beaucoup ont été touchés depuis dimanche et jusqu’à mercredi à cause du gel, notamment dans les secteurs de Tarascon, La Crau, le Val de Durance, Eyrargues, etc. », a déclaré la Présidente. « Je veux marquer la force et la solidarité du Département dans ce moment particulièrement difficile ».

Accompagnée notamment de Marie-Pierre Callet, Vice-présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, de Corinne Chabaud, Conseillère départementale et de Lucien Limousin, maire de Tarascon et Vice-président du Conseil départemental délégué à l'agriculture, Martine Vassal a annoncé le déblocage de 200 000 euros pour venir en aide aux exploitants touchés. « D’abord, il faut évaluer l’étendue des dégâts. Malheureusement pour le moment il est difficile de savoir à combien s’élève la facture. Cet argent servira à retailler, replanter et aussi à combler le manque à gagner cette saison. Si nécessaire, nous irons au-delà de cette somme » a ajouté la Présidente qui a également appelé l’Etat à prendre cette situation en considération, et à déclarer l’état de catastrophe naturelle.

Par ailleurs, elle a réaffirmé l’engagement pris par le Département de poursuivre les efforts pour l’agriculture locale, avec un budget global maintenu et sanctuarisé de 10 millions d’euros. Un secteur qui représente 4900 exploitants et 18 000 emplois sur le territoire.

01.03.2018