Deux nouveaux collèges et deux reconstructions pour répondre à l’augmentation du nombre d’élèves

Le Département des Bouches-du-Rhône et le Rectorat ont fait appel à l’Insee pour la réalisation d’une étude sur l’évolution du nombre de collégiens dans les Bouches-du-Rhône à l’horizon 2040.

97 000 collégiens aujourd’hui, mais combien dans 10 ans ? Et dans 25 ans ? L’Insee vient de réaliser à la demande du Département des Bouches-du-Rhône et du Rectorat une étude approfondie et prospective du nombre de collégiens à l’horizon 2025 et 2040. L’objectif est clair : anticiper l’évolution démographique du territoire, ou plutôt des territoires. Et y répondre.

« Notre rôle et notre devoir de responsables politiques consistent à orienter nos choix en fonction des besoins, dans les différents bassins de vie. Nous devons réduire les déséquilibres et répondre à l’augmentation du nombre de collégiens d’ici 2025.» Martine Vassal, présidente du Département, a donc annoncé la création de deux nouveaux collèges : l’un privé à Marseille, sur le secteur d’Euroméditerranée qui comptera bientôt 21 000 logements supplémentaires sur le secteur, l’autre public à Lançon-de-Provence.

Deux collèges vont par ailleurs être reconstruits : Gaston Defferre à Marseille, sur le site de la Caserne d’Aurelle grâce à un accord avec la mairie. Les travaux s’élèveront à 30 millions d’euros et la livraison est annoncée pour le 2ème semestre 2021. Et à Châteauneuf-les-Martigues, le collège des Amandeirets sera reconstruit pour augmenter sa capacité d’accueil de 600 à 900 élèves, avec un coût de 35 millions d’euros et une livraison en 2023.

Evolution différente sur le territoire

Selon les projections réalisées par l’Insee, le département compterait, en 2025, 104 300 collégiens contre 97 100 actuellement. Et le nombre de collégiens, selon la méthodologie employée pour l’étude, serait sensiblement identique à aujourd’hui à l’horizon 2040.

Enfin, et c’est là l’une des grandes difficultés en termes de prospective, les évolutions du nombre d’élèves sont très différentes selon les territoires. Ainsi, on compterait 3 800 collégiens supplémentaires en 2025 à Marseille, une forte augmentation dans les secteurs de Salon et de Martigues et une diminution à Aix-en-Provence, Vitrolles et Marignane.

« Il est essentiel qu’en 2040, quand nos successeurs se retourneront vers le passé, ils disent de nous : ils avaient bien prévu », s’est engagé le Recteur de l’Académie Aix-Marseille Bernard Beignier L’action mutuelle du Département, du Rectorat, de l’Inspection académique et de l’Insee œuvre dans le bon sens.

97 000 COLLÉGIENS SONT SCOLARISÉS AU SEIN DES 186 COLLÈGES PUBLICS OU PRIVÉS SOUS CONTRAT DU DÉPARTEMENT

LE NOMBRE DE COLLÉGIENS ENTRE 2005 ET 2015 AUGMENTE AU NORD ET À L'OUEST DU DÉPARTEMENT AINSI QU'ENTRE MARSEILLE ET AIX-EN-PROVENCE

LE NOMBRE DE COLLÉGIENS DEVRAIT AUGMENTER D'ICI 2025 AVANT DE RETROUVER EN 2040 SON NIVEAU ACTUEL

C'EST DANS LES SECTEURS DE SALON-DE-PROVENCE ET DE MARTIGUES QUE LE NOMBRE DE COLLÉGIENS AUGMENTERAIT LE PLUS D'ICI 2025