Suivez toute l'actu de la rentrée avec le Conseil départemental

COLLÈGES ET COLLÉGIENS SUR LA LIGNE DE DÉPART

C’est la rentrée ! Comme chaque année, des milliers d’élèves et d’enseignants reprennent le chemin des collèges. Le Conseil départemental gère et finance ces établissements, c’est-à-dire les bâtiments et les infrastructures. Et il est en contact direct avec la communauté éducative.

Cette année, dans les Bouches-du-Rhône, le Département a souhaité pour ses 97 000 collégiens de nouveaux outils et de nouveaux moyens pour suivre une scolarité à la fois plus riche et plus sereine.

Nous allons vous proposer, durant les deux prochaines semaines, un suivi en temps réel de la rentrée scolaire sur les réseaux sociaux dans les 185 collèges du département. Au gré des multiples déplacements de la Présidente Martine Vassal dans les établissements des Bouches-du-Rhône, nous publierons des éclairages, des reportages, des interviews. Trois thèmes retiendront tout particulièrement notre attention, car c’est à la fois l’actualité et la concrétisation d’une volonté politique affirmée : le renforcement de la sécurité à l’entrée comme aux abords des collèges, le basculement tant attendu vers le numérique et tous les projets pédagogiques proposés pour chaque classe, de la 6e à la 3e.

Premier rendez-vous demain après-midi, avec un reportage sur la rentrée au collège Sylvain-Menu, à Marseille.

MARTINE VASSAL : « TOUT POUR LA RÉUSSITE DES COLLÉGIENS »

Jeudi 1er septembre, Martine Vassal a démarré sa tournée des collèges de Provence par l’établissement Sylvain Menu dans le 9e arrondissement de Marseille, en présence de Bernard Beignier, recteur de l’Académie Aix-Marseille. L’occasion pour la Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône de développer les grands axes de la politique éducative, notamment le collège 100 % numérique. Cette tournée s’achèvera mi-septembre.

Attendue à 9h45, après que la cloche a sonné pour les élèves de 6e, Martine Vassal, a été accueillie par le principal du collège, Rémy Formaggio. Après une visite rapide de la salle des conseils et de l’ampithéâtre, la Présidente était attendue par l’équipe pédagogique pour remettre les manuels. Appelé pour récupérer ses livres, chaque élève a reçu de la Présidente ses vœux de bonne année scolaire.

La distribution de livres terminée, Martine Vassal est allée à la rencontre de deux classes de 6e pendant leurs cours. Après une rapide présentation de l’action des élus présents à ses côtés, elle a expliqué le rôle du Conseil départemental dans la construction et l’entretien de leur établissement, ainsi que les dispositifs tels que « Manger autrement » ou le collège 100 % numérique, mis à leur disposition pour la réussite de leur scolarité.

Elle en a profité pour les informer qu’un projet pédagogique était réservé pour chaque classe d’âge au collège. Pour les 6èmes, le thème choisi est la sensibilisation à l’environnement avec la découverte des espaces naturels du département tels que les Alpilles, La Camargue, les calanques... L’occasion pour elle de faire un test auprès des élèves sur leur prise de conscience après les terribles incendies qui ont détruit plusieurs milliers d’hectares de notre patrimoine naturel. Et de leur proposer, exceptionnellement cette année, de contribuer au reboisement de la fôret en plantant un arbre.

Nouvelle étape vers le 100% numérique

Retour dans la salle de conseils des enseignants où, face à la communauté éducative et les parents d’élèves, la Présidente du Conseil départemental a affirmé sa volonté de dialogue avec le monde de l’éducation afin de donner tous les moyens aux enfants de réussir notamment en tenant son engagement d’équiper tous les élèves de 5e et les enseignants de tablettes numériques. Un projet connu au collège Sylvain-Menu qui faisait partie des 9 premiers collèges expérimentaux, l’an dernier. Cette année, l’opération concernera 95 établissements et à la rentrée 2017, tous les collèges seront concernés. « Nous sommes fiers d’être le premier contributeur au niveau national du plan numérique lancé par le gouvernement. Nous voulons tout mettre en œuvre pour la réussite des collégiens », a précisé Martine Vassal. Les tablettes seront délivrées à chaque collégien avec une clé USB renfermant un contenu pédagogique. L’autre engagement de la collectivité est de raccorder tous les établissements au Très Haut Débit dans le même temps, afin d’assurer un déploiement complet du numérique.

Une rentrée résolument active et dynamique placée sous le signe du respect des engagements pris par le Conseil départemental.

SÉCURITÉ RENFORCÉE DANS LES COLLÈGES

C’est à Salon-de-Provence, au collège Joseph d’Arbaud que Martine Vassal, présidente du Conseil départemental et le Préfet de Police, Laurent Nunez, ont présenté le 2 septembre les mesures pour renforcer la sécurité des collégiens et de la communauté éducative dans les Bouches-du-Rhône.

Ce n’est pas un hasard si Martine Vassal a choisi, dans le cadre de sa tournée de rentrée, le collège Joseph-d’Arbaud à Salon-de-Provence pour présenter les mesures du plan global de renforcement de la sécurité des collèges décidées par le Conseil départemental, dans un contexte de menace terroriste. En effet, à Salon-de-Provence, les abords de tous les collèges sont d’ores et déjà sous vidéo-surveillance grâce aux équipements installés par la Ville et financés à hauteur de 80% par le Conseil départemental. Outre l’aide aux communes pour l’installation de systèmes de vidéo-protection à l’extérieur des établissements, le Conseil départemental a pris une série de mesures pour améliorer la sûreté au sein des bâtiments : la vidéo-protection à l’intérieur des collèges, le contrôle d’accès avec la mise en place de portails, dont l’ouverture s’effectue par carte électronique intégrée au carnet de correspondance des élèves, le rehaussement des clôtures d’enceinte et le renforcement des clôtures périphériques pour limiter les risques d’intrusion. Autant d’équipements qui seront installés d’ici début 2017 au sein du collège d’Arbaud et dans 10 autres établissements du département.  «L’objectif est de doter l’ensemble des établissements des Bouches-du-Rhône à la rentrée 2018», a expliqué Martine Vassal précisant qu’il revient à l’établissement de décider de la mise en œuvre du dispositif.

Au total, le Conseil départemental investit 18 millions d’euros cette année pour la sécurité dans les collèges. Il travaille d’ailleurs main dans la main avec la Préfecture de Police sur ce dossier. Une collaboration que Laurent Nunez, Préfet de Police des  Bouches-du-Rhône, n’a pas manqué de souligner, saluant notamment l’effort de coordination qui va permettre la mise en place progressive au sein des établissements d’un dispositif d’alerte en ligne directe avec les forces de sécurité en cas d’attaque ou d’intrusion dans les collèges. «Nous faisons le maximum pour la sécurité mais nous devons rester humbles», a conclu Martine Vassal au collège d’Arbaud avant une visite du Centre de supervision de la Police municipale de Salon-de-Provence.

MANGER AUTREMENT AU COLLÈGE OU L’APPRENTISSAGE DU GOÛT

Dans le cadre de la rentrée scolaire, Martine Vassal s’est rendue mardi 6 septembre à l’heure du déjeuner au collège Château Forbin, situé dans le 11e arrondissement de Marseille. Objectif : présenter “Manger Autrement au collège”. Une action déployée dans 80 établissements des Bouches-du-Rhône.

Cocktails de fruits frais et quelques mises en bouche : les 8 élèves de la classe de Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté) option HAS (Hygiène alimentaire service) du collège Château Forbin (11e arrondissement de Marseille) ont régalé la présidente du Conseil départemental Martine Vassal. Accompagnée de Luc Launay, directeur académique des services de l’Education nationale, et de Claude Rossignol, président de la Chambre régionale d’agriculture, elle a souhaité mettre en avant l’action “Manger autrement au collège” déjà en place dans 80 établissements du territoire. Une action à la fois novatrice et de santé publique, puisqu’il s’agit de promouvoir dans les cantines scolaires une alimentation équilibrée basée sur des produits de saison issus de l’agriculture locale. 

 

“Je souhaite que la cantine, dans nos collèges, soit un lieu d'apprentissage du "savoir-manger", a-t-elle déclaré. "Savoir-manger", c'est à la fois faire honneur à la tradition gastronome française, soutenir nos producteurs locaux et maîtriser la diététique.”

Une manière aussi de favoriser le goût et de lutter contre le fléau du surpoids chez les adolescents.

La preuve par le goût à la cantine du collège Château Forbin dans laquelle Martine Vassal a déjeuné avec les collégiens. Au menu du chef Philippe Molina : panisses marseillaises, poisson à la méridionale, gratin de courgettes niçois. “Nous servons, en moyenne, 385 repas par jour, ce qui représente environ 65 % des élèves. Nos menus sont élaborés à base de produits de qualité, ce qui permet d’éveiller le goût des collégiens.” 

Une pause-déjeuner inhabituelle pour la présidente du Conseil départemental qui a souligné que “les bons produits font les bonnes recettes”.

De aides pour s’engager

Pour encourager les chefs d’établissement à s’engager dans cette démarche essentielle, le Conseil départemental propose une aide financière permettant la consommation de fruits et légumes locaux de saison. En 2015, une enveloppe de 300 000 euros a été attribuée. En complément, des actions éducatives sont proposées aux collégiens et aux professeurs, sous forme d’ateliers. Enfin, pour encourager la mobilisation des personnels de restauration, le Conseil départemental propose un plan de formation insistant sur l’importance d’une alimentation équilibrée pour les adolescents.

DES RÉCOMPENSES ET DE DES LABELS POUR LES COLLÉGIENS D’AUBAGNE

La rentrée a eu lieu il y a une semaine et Martine Vassal poursuit ses visites de collège sur l’ensemble du territoire. Jeudi 8 septembre, la présidente du Conseil départemental s’est rendue au collège Lakanal à Aubagne. Un établissement où il fait bon apprendre.

Dans la série de visites de collèges du territoire, 17 au total en cette rentrée scolaire, celle du collège Lakanal laissera un goût de qualité et d’engagement. Jeudi 8 septembre, Martine Vassal a visité cet établissement, guidée par Gérard Gazay, maire d’Aubagne et accompagnée de Valérie Guarino, conseillère départementale aux Collèges, et Sylvia Barthélémy, vice-présidente du Conseil départemental et présidente du Conseil de territoire du pays d’Aubagne et de l’Etoile. 

Première étape de la visite, une classe d’élèves dyslexiques où Maxime, Kilian, Julien et Elisa ont présenté le travail réalisé sur trois années dans le cadre du projet « Ulysse 2016 ». Un travail que la principale Christine Valiboux-Huguen a résumé : « Nos élèves sont en difficulté, mais ce projet leur permet d’entrer en relation avec d’autres élèves en Europe. Une belle ouverture ! » Ils ont reçu le Label Qualité France 2016, et le Label Qualité Europe et France 2015 et 2014. La preuve qu’en adaptant l’enseignement, on arrive à obtenir des résultats. Car l’autonomie passe par l’outil numérique.

 

Des tablettes numériques dès février

 

Cette classe devrait recevoir dès février des tablettes numériques. « Je suis très impressionnée de voir la qualité de votre travail, a expliqué Martine Vassal. Sachez que nous sommes tous différents. Notre intérêt à tous, c’est bien votre réussite ! »

Propos repris par Luc Launay, Directeur académique des services de l’Education nationale : « Vous nous invitez dans l’intimité de votre classe. Je vous le dis, chaque enfant progresse à son rythme. Votre travail est remarquable. » 

Autres rencontres tout aussi instructives et émouvantes, cette fois avec des élèves de 3e, baptisée la 3e orientation active choisie. « Ils ont tous un projet ciblé et passeront un bac pro », a souligné la principale. Certains iront vers le bâtiment, d’autres la petite enfance, d’autres encore veulent travailler avec les animaux. Leur année sera ponctuée de l’animation d’une web-radio et d’une mini-entreprise, dans le cadre des EPI (Enseignements pratiques interdisciplinaires) et de 4 stages : « Vous avez tous une grande maturité. C’est difficile de savoir à vos âges ce qu’on veut faire plus tard, a rappelé la présidente du Conseil départemental.

 

Hugo et Kajija, élus des jeunes

Ils sont en 3e et 4e et sont élus au Conseil municipal des jeunes de la Ville d’Aubagne. Portant l’écharpe tricolore, ils ont reçu des mains de la présidente Martine Vassal la médaille du Conseil départemental. Eux ont offert à chacune des personnalités présentes un livre écrit par les élèves du collège Lakanal et édité. 

« Nous allons créer un Conseil départemental des jeunes, a annoncé Martine Vassal. L’éducation et la sensibilisation à la citoyenneté ont une grande importance pour nous tous. »