Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

L’union des institutions locales contre la Covid-19
Santé

L’union des institutions locales contre la Covid-19

27/08/2020

Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence, ainsi que Michèle Rubirola, Maire de Marseille, unissent leurs forces pour lutter contre la propagation du virus.

« Dans les moments difficiles, il faut savoir se serrer les coudes. En tant que responsables politiques, c’est plus qu’un devoir, c’est une nécessité. » Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence, insiste sur l’impératif, dans l’intérêt collectif, de dépasser les clivages politiques.

« Il est absolument indispensable de réussir l’union des collectivités locales face à cette épidémie qui complique notre quotidien et qui risque de le compliquer pour longtemps. »


Agir ensemble et de façon très concertée

Le Département, la Métropole et la Ville de Marseille vont d’ailleurs lancer une campagne de communication commune afin d’inciter les Marseillais à respecter les règles de base face au virus.

« Si chacun d’entre nous ne se plie pas à ces règles, nous ne pourrons pas éviter le reconfinement ou des mesures plus contraignantes encore qui seront fatals à notre économie et à l’équilibre fragile de notre société, tout entière. »

La distribution de masques à toutes les communes du département va se poursuivre. Les lieux pour effectuer un test de dépistage vont se multiplier sur tout le territoire.

Des mesures sont prises pour que la rentrée scolaire se déroule avec le maximum de sécurité pour les élèves et leurs familles.

Les agents territoriaux des collèges, mais aussi les personnes économiquement fragiles, bénéficieront gratuitement de masques en tissu. 

Le Département met en place d’autres mesures pour que les collégiens puissent mieux faire face à la crise sanitaire.


Une coordination forte

Martine Vassal a également souhaité la création rapide d’un Comité de coordination « Action Covid-19 », qui permettrait la concertation entre les collectivités et acteurs locaux autour des élus délégués à la santé de la Métropole, de la Ville et du Département, des représentants du Bataillon des marins-pompiers de Marseille, du Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône, de l’AP-HM et de l’IHU ainsi que des personnalités qualifiées et de maires représentant l’Union des maires des Bouches-du-Rhône.

La Présidente insiste aussi sur le volet économique de la crise, notamment sur la nécessité de soutenir les bars et restaurants qui sont directement impactés par l’épidémie. « Comme je l’avais déjà indiqué il y a quelques mois, je souhaite que la Métropole puisse agir directement en diminuant ou en annulant la taxe sur les terrasses. »


L’État doit participer à ce plan commun

Enfin Martine Vassal demande à ce que cette forme d’union au service de la population soit partagée par l’État.

« Le Gouvernement présentera son plan de relance le 3 septembre prochain et je l’encourage à y inclure un volet ambitieux pour aider notre territoire. Je pense qu’il serait très opportun de remettre à plat l’Agenda de la mobilité et de créer comme cela avait été envisagé un Établissement public dédié à la mobilité, une véritable agence pour la mobilité du quotidien. Cela nous permettrait de déployer une offre de transports en commun plus conséquente, comme nous le souhaitons, mais qui se heurte forcément à des difficultés de financement. Depuis le début de cette crise, chacun des responsables politiques de ce territoire s’engage de manière très forte, et, désormais, nous allons agir ensemble et de façon très concertée, comme vous pouvez le constater. »

Et Martine Vassal de conclure : « J’ose espérer que l’État participera activement à ce plan commun pour combattre l’épidémie en équipe, avec toutes les forces dont nous avons besoin. »


Les mesures face à la Covid-19

Des masques gratuits pour tous les collégiens

A compter de la rentrée scolaire, les collégiens des Bouches-du-Rhône se verront remettre dans leur établissement un masque en tissu lavable et réutilisable. Quelques jours avant la rentrée, le Département a déjà fourni quelque 4 400 masques en tissu aux agents techniques des collèges (ATC) et aux agents techniques informatiques (ATI).


Une campagne de dépistage pour les agents et les enseignants

Une opération de dépistage, en partenariat avec le SDIS et le Laboratoire départemental d’analyses (LDA), est en cours pour permettre aux agents territoriaux des collèges, à leurs familles, aux agents administratifs et aux enseignants volontaires d’être testés gratuitement. Ces tests réalisés du 25 au 28 août sont pratiqués dans 8 collèges (3 à Marseille et 5 hors Marseille) qui accueillent des plateformes de tests. A ces mesures s’ajoutent la désinfection et le nettoyage scrupuleux des locaux des collèges comme cela avait été entrepris au mois de mai dernier avant la réouverture des bâtiments.


Des masques pour les publics prioritaires

Le Département va également doter chaque bénéficiaire du RSA d’un masque en tissu lavable et réutilisable. 

 

Un centre de dépistage sans rendez-vous dans le centre de Marseille

Pour accompagner la stratégie de dépistage massif, le Département et l’Agence régionale de santé ont ouvert cet été un centre de dépistage dans le quartier de la Joliette à Marseille. Les locaux de la Villa d’Este, propriété du Département, sont ainsi mis à disposition pour recevoir toute personne souhaitant être testée, permettant le désengorgement des services de l’IHU Méditerranée et des laboratoires de biologie médicale privés. Les prélèvements virologiques (RT-PCR nasal) y sont réalisés par des infirmiers du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS 13) des Bouches-du-Rhône et à ce jour, le Laboratoire départemental d’analyses (LDA) a procédé à l’analyse de plus de 1200 tests.  Les dépistages y sont assurés sans rendez-vous, sans prescription médicale et sont pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie sans avance de frais.

Centre de dépistage : 2 rue Mazenod - Marseille 2e 

Ouvert du lundi au jeudi de 9h à 11h30 et de 13h30 à 15h30 et le vendredi de 9h à 11h30

En chiffres

Le Département mobilisé dès le début de la crise sanitaire pour protéger les Provençaux

  • 12,748 millions de masques

  • 17 243 litres de solutions hydroalcooliques

  • 3,32 millions de paires de gants,

  • 291 767 blouses et sur blouses

  • 10 250 tests « PCR » analysés par le LDA

Ainsi, plus de 12 millions de masques de tous types ont été commandés ainsi que 17 243 litres de solutions hydroalcooliques, 3,32 millions de paires de gants, 291 767 blouses et sur blouses. Des achats de réactifs et d’écouvillons ont également été effectués pour le fonctionnement des centres de dépistage mis en place par le Département. 

Ces équipements de protection ont été distribués en priorité aux publics les plus vulnérables notamment aux personnes âgées dans les Ehpad (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et les résidences autonomie principalement, les établissements pour les personnes en situation de handicap, les Maisons d’enfants à caractère sociale, les assistants familiaux et maternels et les pompiers.

Par ailleurs, le Laboratoire départemental d’analyses a procédé à l’analyse de quelque 10 250 tests « PCR » depuis le 6 avril dernier.