Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Une séance publique exceptionnelle pour soutenir le tissu économique et associatif du territoire
Associations

Une séance publique exceptionnelle pour soutenir le tissu économique et associatif du territoire

15/04/2020

Réuni en visioconférence lors d’une séance publique exceptionnelle le mardi 14 avril, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône a adopté des mesures fortes pour limiter l’impact économique de la crise sanitaire sur les entreprises et associations du territoire, durement touchées depuis le début de la période de confinement.

40 millions d’euros pour aider les entreprises locales

Le Département des Bouches-du-Rhône, en partenariat avec la Métropole Aix-Marseille Provence, la Chambre de Commerce et d’Industrie Aix-Marseille-Provence et la Ville de Marseille, a voté la création d’un fonds territorial d’urgence destiné à soutenir la trésorerie des entreprises les plus impactées par la crise. Le Département contribue à hauteur de 35 millions d’euros sur les 40 millions d’euros attribués à ce dispositif exceptionnel.

 

Le Département soutient le plan de la Région pour les petites entreprises

Dans une logique de solidarité territoriale, le Département a décidé de participer au dispositif “Prêt TTPE Résistance” mis en place par la Région Sud - Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la Caisse des Dépôts et Consignations pour les très très petites entreprises (TTPE) de moins de 20 salariés. Pour soutenir ces structures et leur permettre de faire face à la crise, le Département a accordé à la Région une aide de 2 millions d’euros.

 

La commission permanente vote le soutien aux associations

La commission permanente s’est également tenue en visioconférence et a permis l’adoption des rapports initialement prévus pour la session de mars. Des subventions aux associations des secteurs sociaux, éducatifs, culturels, sportifs et jeunesse, ont été votées pour leur permettre d’assurer leurs missions malgré les difficultés. Les associations œuvrant dans le domaine de l’aide alimentaire ont fait l’objet d’un rapport particulier.