Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Maison du Bel Âge : "Un service public plus que jamais nécessaire"

Soucieux d’accompagner au mieux les plus de 60 ans, le Département a maintenu ouvertes les 28 Maisons du Bel Âge réparties dans les Bouches-du-Rhône pendant le confinement. Un grand soulagement pour les usagers.

Graveson, une petite commune des Bouches-du-Rhône d’ordinaire vivante et animée, affiche un visage terni par la crise sanitaire. Les nouvelles restrictions ont largement vidé les rues de ses passants, mais au coeur du village, la Maison du Bel Âge continue d’accueillir ceux qui en ont besoin.

”NOUS VOULIONS ABSOLUMENT QUE LA MBA RESTE OUVERTE”

Laëtitia, une pétillante quadragénaire pleinement investie, gère la structure avec le précieux concours d’une équipe dynamique. Ensemble, ces agents veillent sur un public fragile et isolé en dépassant bien souvent les frontières de leurs missions. Si l’accompagnement administratif et numérique fait partie de leur quotidien, ils font également face à des situations de détresse que le contexte ne fait qu’aggraver. “Certains ont seulement besoin d’un coup de main pour faire leurs papiers, mais parfois, il faut venir en aide à des personnes en grande précarité, qui dorment dans leur voiture. Les personnes âgées n’ont jamais eu autant besoin d’être soutenues. Elles sont vraiment très inquiètes et désorientées”, témoigne Laëtitia. “Cette fois, nous voulions absolument que la MBA reste ouverte.”

DES ACTIVITÉS ADAPTÉES AU CONFINEMENT

Pendant ces moments difficiles, l’équipe poursuit la campagne d'appels initiée lors du premier confinement (18 000 appels passés, ndlr) pour prendre des nouvelles des usagers. Au-delà de cette précieuse écoute, elle s’adapte aussi à la situation en proposant des activités innovantes : “Lorsqu’ils viennent ici, nous pouvons leur installer les applications nécessaires pour faire des visioconférences avec leur famille mais aussi pour jouer avec nous. Un agent anime virtuellement des petits jeux et les aide à passer le temps.

“VENIR ICI, C’EST RETROUVER UN PEU DE JEUNESSE”

Rosette Boinet, 84 ans, venue déposer un dossier et chercher un peu de réconfort, ne tarit pas d’éloges. “Vous savez, ce sont des perles. Je suis plutôt sauvage mais ici, je suis très à l’aise. Elles sont gentilles, serviables et formidables ! Quand j’ai un souci, je viens voir les petites ! C’est important, surtout en ce moment”, témoigne l'octogénaire. “Avec la crise, les usagers sont encore plus coupés du monde, notamment des plus jeunes. Alors ils nous considèrent un peu comme leurs petits-enfants. Une dame m’a dit “venir ici, c’est retrouver un peu de jeunesse”, sourit Laëtitia.

LA POSTE, UN SERVICE ESSENTIEL AU SEIN DES MBA

En l’absence de bureau de poste de proximité dans le village, la Maison du Bel Âge de Graveson est équipée d’un relais postal. Chaque jour, le guichet accueille en moyenne 90 personnes. Ce service essentiel dans les zones plus reculées de notre territoire fait l’unanimité auprès des usagers. Sur les 28 Maisons du Bel Âge que comptent les Bouches-du-Rhône, 11 en sont équipées.

Retrouvez la liste de toutes les MBA