Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Assurer la sécurité des citoyens

Police nationale, police municipale, gendarmerie, les acteurs de notre sécurité au quotidien reçoivent depuis cinq ans le soutien du Département. Objectif : leur donner les moyens d’assurer la sécurité des habitants.

C’est une première nationale qui va sans doute essaimer : depuis 2017, le Département finance la reconstruction, l’extension et la maintenance de 10 gendarmeries départementales. Ce programme fait suite au bilan particulièrement alarmant de l’état des casernes et des moyens qui leur sont alloués. Aujourd’hui, 4 opérations ont été engagées à Roquevaire, Trets, La Roque d’Anthéron et Saint-Martin-de-Crau. Suivent cette année celles d’Éguilles et de Gardanne.

AU SECOURS DES COMMUNES

Un dispositif similaire a aussi été mis en place auprès des gendarmeries communales par le biais de l’aide aux communes. Il permet le financement des travaux de rénovation, d’extension ou de construction des bâtiments de police. Plus d’1,3 million d'euros a été voté et engagé depuis 2015. Dans le même temps, des équipements spécifiques ont été fournis comme par exemple un scanner laser, matériel de police scientifique d’investigation permettant de numériser en réalité virtuelle.

DÉPLOIEMENT DE LA VIDÉOPROTECTION

L’accompagnement de la police municipale s’est aussi progressivement porté sur les équipements essentiels pour la sécurité de tous : déploiement de la vidéoprotection sur la voie publique, prévention contre les intrusions aux abords des bâtiments recevant des enfants, la rénovation des locaux et la fourniture d'équipements comme les véhicules de la police municipale. Dans le même temps, la police nationale a reçu le financement de dix véhicules 4x4 pour un montant total de 250 000 euros, ainsi que le financement d’un bateau pour le RAID, dans le cadre des compétences portuaires de l’institution.

D’autres actions partenariales ont été initiées avec la préfecture, la gendarmerie, la police nationale ou l’association Addap 13 afin de prévenir la radicalisation ou endiguer la délinquance chez les jeunes.

LA GARDE RÉPUBLICAINE DÉFINITIVEMENT INSTALLÉE À MARSEILLE

Afin d’accroître la sécurisation d’événements et de manifestations, la Garde républicaine à cheval est présente à Marseille depuis 2018. Installé dans un premier temps à titre expérimental, et soutenu à hauteur de 250 000 euros par le Département, ce corps d’élite a définitivement posé ses valises dans la cité phocéenne. Aujourd’hui, l’escouade est composée de 10 gendarmes et de 8 chevaux qui assurent des missions aussi diverses que les infractions au code de la route (640 infractions relevées), la législation sur les stupéfiants ou des interventions sur les rixes. Cette année, l’institution est intervenue sous la forme d’un fonds concours d’un montant de 220 000 euros pour le financement de huit poulains et deux Vans.

En chiffres