Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Environnement : les collèges veulent montrer l'exemple

Éduquer, dès l’entrée en 6e, les collégiens à devenir des citoyens écoresponsables est un des enjeux auxquels le Département répond par des actions éducatives autour de la préservation de la nature mais aussi par une attention particulière portée sur la qualité environnementale des collèges.

FORMER LES CITOYENS DE DEMAIN

Chaque année, le Département organise, pour toutes les classes d’âge, des actions éducatives visant à sensibiliser les collégiens aux enjeux de société. Dans ce cadre, l’action “Respect de notre environnement” est proposée aux élèves de 6e. Au cours d’une sortie nature, un éco-guide leur fait découvrir le patrimoine naturel de la Provence, sa diversité de paysages, sa faune et sa flore et les sensibilise à la richesse de cette biodiversité et à sa préservation.

Par ailleurs, initiée l’an dernier, l’opération “Notre propre collège !” est reconduite au bénéfice de tous les établissements volontaires du territoire. Engagés pour un collège propre et durable, les élèves sont sensibilisés au respect de leur cadre de vie, dans et hors les murs du collège. Collecte des déchets, effacement des tags, ce grand nettoyage de printemps à l’intérieur et aux abords immédiats des collèges impliquent élèves et parents.

LA JEUNESSE CONTRIBUE AU CONGRÈS MONDIAL DE LA NATURE

À l’occasion du Congrès mondial de la nature qui se déroulera à Marseille du 7 au 15 janvier 2021, le Département tient à sensibiliser la jeune génération à l’impérieuse nécessité de préserver notre biodiversité.

Durant cette rencontre internationale, ils apporteront leur contribution via deux initiatives d’envergure pilotées par la collectivité : la COP Jeunesse qui présentera aux congressistes ses travaux sur le climat et la protection de la biodiversité et la Classe internationale qui aura travaillé toute l’année en visioconférence sur l’état actuel de la nature dans les dix pays du pourtour de la Méditerranée et dont 22 jeunes délégués proposeront leurs contributions lors du Congrès.

DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES POUR LES AGENTS

Le 9 juillet dernier, le Département a livré au collège Pont-de-Vivaux, à Marseille (10e), le premier véhicule utilitaire électrique, permettant aux agents des établissements scolaires d’effectuer leurs déplacements professionnels sans rejet de CO² ni pollution sonore.

Cette action vouée à se développer dans les collèges volontaires répond à la fois aux objectifs du Plan Charlemagne, en faveur de l’exemplarité environnementale des collèges et aux axes de l’Agenda environnemental pour l’amélioration de la qualité de l’air et la transition énergétique.

DOPER LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

Depuis plusieurs années, le Département a mis en oeuvre dans les collèges publics un programme spécifique afin de maîtriser au mieux les dépenses d’énergie et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Abonnements d’électricité passés au crible, regroupement de la gestion des installations thermiques des collèges, chauffe-eau solaires, isolation extérieure, chaufferiebois…

Ces mesures fortes pour mieux gérer la consommation globale et réduire la facture énergétique permettent d’améliorer le bilan carbone des collèges. Résultats : les établissements enregistrent une baisse de la consommation de combustible de 34 %, une réduction des gaz à effet de serre avoisinant les 25 % et une réduction de l’impact carbone de 60 %. Depuis 2019, tous les collèges publics bénéficient d’une électricité 100 % d’origine renouvelable.

FAVORISER L'ÉLECTRICITÉ VERTE

Grâce à 5 centrales de production d’électricité solaire fournie par 1 670 m² de panneaux photovoltaïques en toiture, réparties dans les collèges Jean-Claude-Izzo à Marseille (2e), Louis-Philibert au Puy-Sainte-Réparade, Nathalie-Sarraute à Aubagne-en-Provence, Sophie-Germain à Luynes et Fernand-Léger à Berre-l’Étang, le Département produit lui-même son électricité verte, qu’il vend en totalité.

Cette production permet d’éviter l’émission de 28 tonnes d’équivalent CO2 par an. Un plan d'équipement plus large est en cours de finalisation.

MIEUX SÉCURISÉS ET PLUS INCLUSIFS

DES MÉDIATEURS SOCIAUX POUR APAISER LES SITUATIONS DE CONFLIT

La sécurité est un droit pour tous les citoyens y compris pour les collégiens, qui, parfois, sont confrontés à des contextes difficiles aux abords de leur collège. Pour y remédier, le Département déploie, à chaque rentrée scolaire, son dispositif de médiation sociale aux abords des établissements qui font face à des tensions. Connus des élèves, les 85 jeunes médiateurs répartis sur 55 collèges ont pour mission d’assurer une présence active de proximité et de prévention en participant au règlement des situations conflictuelles. Porteurs d’une culture d’apaisement et de dialogue, ces professionnels de la gestion de conflit véhiculent lors de chaque intervention des valeurs fortes telles que le respect, l’écoute et l’accompagnement des collégiens de notre territoire.

Cette mesure du Département vient renforcer le Plan 100 % sécurité des collèges visant à équiper tous les établissements de portail à accès sécurisé, clôtures rehaussées et caméras de vidéoprotection. Aujourd’hui, 43 collèges volontaires en ont déjà bénéficié.

DES COLLÈGES ACCESSIBLES

Pour assurer l’intégration scolaire et éducative des collégiens en situation de handicap, le Département est engagé dans le plan Ad’AP (Agenda d’accessibilité programmée) pour l'accessibilité des établissements scolaires qui permet aux élèves de circuler, d’accéder aux différents locaux, d’utiliser les équipements, de se repérer, de communiquer et de bénéficier de l’enseignement dispensé avec la plus grande autonomie possible. Dans ce cadre, 8 collèges sont déjà aux normes, 6 établissements sont en cours de travaux. Fin 2023, les 135 collèges publics gérés par le Département devraient pouvoir accueillir les collégiens en situation de handicap dans les meilleures conditions.