Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Le Conseil départemental est aux côtés des collégiens et des familles
Actus de la présidente

Le Conseil départemental est aux côtés des collégiens et des familles

05/09/2016

Martine Vassal vit sa deuxième rentrée en tant que présidente du Conseil départemental. Le Département est une collectivité engagée dans la citoyenneté. Elle entend donner des repères forts et transmettre les valeurs de la République à la jeunesse des Bouches-du-Rhône. Entretien.

Cette rentrée 2016 s’annonce nationalement sous le signe de la sécurisation des collèges. Et dans les Bouches-du-Rhône ?

Les 18 derniers mois ont été douloureux pour les Français. Les attentats ont marqué les esprits. La sécurité des collégiens et de la communauté éducative dans son ensemble demeure l’une des priorités du Département. Bien sûr, un établissement scolaire comme un collège doit rester ce sanctuaire où l’éducation, la culture, la citoyenneté priment. Mais nous vivons dans un monde globalisé et le risque est partout aujourd’hui. Ma responsabilité en tant que présidente du Conseil départemental, c’est d’en tenir compte et de prendre les mesures nécessaires.

A ce titre, le Département a réalisé de nombreux travaux en matière de sécurisation des établissements.

Oui. Notre nouvelle gouvernance est arrivée au printemps 2015 et très vite, nous avons mis en place une expérimentation à la Ciotat dans deux collèges : cela consiste en un portique et une entrée avec un lecteur de badge qui permet à l’enfant et à la communauté éducative de pouvoir accéder aux établissements s’ils en ont l’autorisation. Nous traitons l’entrée et l’extérieur. Cette expérimentation nous incite à la poursuivre en équipant de la sorte 11 nouveaux collèges d’ici février 2017.

Le Département va même plus loin en matière de vidéosurveillance. Quelle décision ont été prises ?

La sécurité n’a pas de prix. Dans le plan global de renforcement de la sécurité des collèges, nous avons décidé le développement de la vidéo-protection à l’intérieur des collèges et un financement à hauteur de 80% pour l’installation des dispositifs de vidéo-protection aux abords des établissements.

Vous avez par ailleurs mis l’accent sur le numérique, ce qui fait des Bouches-du-Rhône le premier département de France pour le numérique dans les collèges.

Après la phase de préfiguration réussie, cette année marque le véritable déploiement du dispositif collèges « 100% numérique ». En 2015, 9 collèges ont été retenus pour utiliser des tablettes numériques au contenu pédagogique en classe de 5e, dans le cadre du Plan numérique national. Pour 2016-2017, le déploiement sera élargi à 95 établissements, 73 en public et 22 en privé. Ce qui représente plus de 50% des collèges de notre territoire. C’est une grande fierté, car cela signifie que notre département s’affirme comme le premier contributeur au niveau national du Plan numérique. Par ailleurs, un plan d’informatisation des collèges prévoit le raccordement de l’ensemble des collèges au Très Haut Débit.

Autre innovation, un projet pédagogique est dédié à chaque classe d’âge. Pouvez-vous expliquer ces choix ?

Les collégiens des 4 classes d’âge sont nos futurs citoyens. Quand nous avons parlé de la Provence de demain, nous pensions bien sûr à notre jeunesse. Un citoyen, c’est quelqu’un qui connaît ses droits, ses devoirs, son histoire, son patrimoine, et qui sait bien vivre avec les autres. Nous avons donc choisi d’adapter ces interventions aux questionnements et au programme pédagogique propres à chaque classe d’âge.

Et plus précisément ?

Suite aux Etats généraux de Provence, il a donc été décidé que les élèves de 6e se verront proposer des sorties découverte des espaces naturels remarquables, les classes de 5e seront sensibilisées au numérique, comme je l’explique plus haut. Les classes de 4e quant à elles travailleront sur les questions de nutrition, les addictions et la sécurité routière. Enfin, les collégiens de 3e étudieront le devoir de mémoire en visitant le Mémorial du Camp des Milles.

Quels sont les enjeux de ces nombreuses évolutions ?

De la 6e à la 3e, le Conseil départemental est aux côtés des collégiens et des familles. Qu’il s’agisse de construction ou de rénovation de bâtiments, de sécurité, de numérique, de citoyenneté, nous entendons donner à notre jeunesse toutes les chances de réussite et d’épanouissement. La période du collège est cruciale dans la construction de la personnalité. Nous nous devons de réussir collectivement !

Infos pratiques