Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

Le soutien à la parentalité

Chef de file de la protection sanitaire de la mère et de l’enfant, le Département gère le service de la Protection Maternelle et Infantile. Au sein de Maisons départementales de la Solidarité (MDS), des équipes pluridisciplinaires (puéricultrices, pédiatres, gynécologues, infirmiers, sages-femmes…) organisent des consultations et des actions de prévention médico-sociale en faveur des femmes enceintes et des enfants de moins de 6 ans.

TÉMOIGNAGE
Sandrine Soulas, infirmière puéricultrice en PMI

Diplômée de l’école d’infirmière de la Croix-Rouge française, Sandrine Soulas cultive depuis toujours une certaine sensibilité pour le secteur social. Elle n’a pas hésité, au cours de sa carrière professionnelle, à partir 18 mois en Afrique pour une mission humanitaire. À 40 ans, elle s’est spécialisée en puériculture et exerce depuis 2016 en Protection maternelle et infantile à la Maison départementale de la Solidarité Les Flamants (Marseille, 14e).

“Ce métier incarne des valeurs humaines et sociales que j’ai trouvées, bien au-delà de ce que je cherchais. Dans le secteur du Canet où j’interviens, j’ai à faire à une population qui vit dans une grande précarité et qui a besoin de notre aide en consultation à domicile dans un premier temps, puis en consultation puériculture au sein de la MDS en présence d’un médecin. Le point central de mon métier tourne autour du soutien à la parentalité en veillant à la prévention et l’éducation à la santé des jeunes enfants. Cela se traduit, en général, par une première visite au domicile de la jeune maman pour faire un tour d’horizon avec elle sur le mode d’allaitement, les soins quotidiens, le portage du bébé et le bain. Cette visite est extrêmement enrichissante, elle me permet d’observer le contexte social et l’environnement dans lesquels l’enfant évolue. C’est un moyen de mettre en place par la suite la prise en charge et le suivi des familles avec mes collègues assistantes sociales, techniciennes d’intervention sociale et familiale, médecins… Rien ne me fait plus plaisir que lorsque la confiance est établie avec la jeune maman, de voir la fierté qu’elle éprouve à nourrir son bébé au sein, à le voir grandir en bonne santé avec le sentiment d’être une bonne mère. Je l’avoue, c’est ma marotte !”.

Des mesures pour faciliter le retour à l'emploi

Plusieurs dispositifs ont été mis en place par le Département pour faciliter le parcours des demandeurs d’emploi et aider les entreprises à recruter :

L’Accélérateur de l’emploi : chaque mois, des sessions de coaching personnalisé, rencontres avec des professionnels et ateliers CV.

Le Forum de l’emploi en Provence : un événement annuel qui permet aux demandeurs d’emploi de postuler directement auprès d’une centaine d’entreprises. Lors du dernier forum en octobre, près de 5 000 entretiens ont pu être ainsi réalisés.

“Emploi en Provence” : une aide de 4 000 euros maximum pour les entreprises qui recrutent des bénéficiaires du RSA.

provencemploi.fr : un site dédié à la mise en relation directe des recruteurs et des bénéficiaires du RSA. Les 10 Pôles d’insertion : des structures d’accompagnement social et professionnel sur le territoire des Bouches-du-Rhône. Le Club des entreprises de

Provence : 464 entreprises mobilisées pour l’insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA.

Plus d’infos : departement13.fr/nos-actions/insertion-emploi