Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Département des Bouches-du-Rhône

La santé est dans l'assiette

Dans le cadre du Plan Charlemagne, le Département a fait de la restauration scolaire une priorité en donnant les moyens aux collèges de proposer une alimentation saine, équilibrée et locale. Ces mesures s’accompagnent d’une baisse du coût de la demipension pour les familles.

Plus de 55 000 collégiens mangent quotidiennement à la cantine dans les Bouchesdu- Rhône, soit 70 % des élèves des collèges publics. La composition des assiettes revêt donc une grande importance. D’une part, pour l’équilibre alimentaire et la santé d’une tranche d’âge, les 11-15 ans, dont les besoins en apports nutritionnels sont essentiels. D’autre part, en termes d’éducation au goût, aux produits de qualité, du terroir et de saison. Enfin, pour sensibiliser les jeunes à l’environnement, notamment à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

LA PROVENCE DANS L’ASSIETTE

Des enjeux auxquels le Département, en tant que responsable de la restauration scolaire dans les collèges publics, a décidé d’apporter des réponses allant bien souvent au-delà de ses obligations. Sous l’intitulé “La Provence dans mon assiette”, il engage des moyens sans précédent pour assurer une cuisine de qualité, autonome et élaborée sur place par des chefs cuisiniers, souvent très impliqués dans le rôle essentiel qui leur est dévolu, celui de bien nourrir (lire ci-contre).

119 COLLÈGES APPROVISIONNÉS EN PRODUITS FRAIS ET DE QUALITÉ

Dans plus d’une centaine de collèges, les repas sont élaborés à partir de fruits et légumes frais, de saison, issus de l’agriculture biologique ou raisonnée et du terroir provençal. Pour cela, ces établissements bénéficient d’une aide départementale pour s’approvisionner. Un dispositif gagnant-gagnant qui permet aux élèves de manger sainement et aux producteurs locaux de trouver des débouchés. Une nouvelle pratique qui séduit dans les collèges.

DES COLLÈGES ENGAGÉS

À ce dispositif s’ajoute désormais la Charte de la restauration scolaire, un document en 8 points qui engage les établissements et le Département à tout mettre en oeuvre pour une restauration scolaire digne de ce nom : sélection des produits, recours aux circuits courts, sécurité alimentaire, cuisine créative, convivialité, prévention du gaspillage alimentaire et gestion des déchets.

En quelques mois seulement, un collège sur deux a signé la Charte qui fait l’objet par la suite d’une certification délivrée par le Département et renouvelée chaque année.

 

UNE BAISSE DE 28 EUROS DE LA DEMI-PENSION POUR TOUS

Cette année, le Département maintient la baisse du coût de la demipension, appliquée depuis janvier dernier, pour toutes les familles. Ainsi, les tarifs de la restauration scolaire diminuent de 6,25 % dans tous les collèges publics, tout en maintenant les aides spécifiques pour les plus bas revenus. Manger mieux et moins cher à la cantine, c’est possible !