Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

1000 euros du Département pour changer son appareil de chauffage
Environnement

1000 euros du Département pour changer son appareil de chauffage

19/10/2018

Martine Vassal a lancé la « Prime Air Bois », le 18 octobre, à Coudoux, pour l’acquisition de matériels de chauffage à bois moins polluants. Une mesure de l’Agenda Environnemental, lancé par le Département et la Métropole.

La « Prime Air Bois » est une initiative inédite et ambitieuse de l’Agenda environnemental, le plan mené de concert par le Département et la Métropole. C’est Martine Vassal elle-même qui a remis le premier dossier à remplir au domicile d’une famille, à Coudoux, afin de bénéficier de l’aide forfaitaire de 1 000 euros, cofinancée par l’Etat et le Département. 

Améliorer la qualité de l’air

Le département compte 47 000 équipements de chauffage au bois dont les rejets peuvent représenter jusqu’à 30 % des émissions de particules fines relevées sur le territoire. 17 400 équipements constituent le seul ou le principal moyen de chauffage du logement et sont, dans ce cas, les plus polluants. La prime Air-Bois est donc mise en œuvre pour encourager les particuliers à changer leur matériel utilisé pour se chauffer.

Le plus souvent, il s’agit de cheminées ouvertes et des appareils antérieurs à 2002, dont la mauvaise combustion génère des particules fines. Ils peuvent ainsi les remplacer par un équipement labellisé Flamme verte 7*, moins polluant. Pour Martine Vassal : « La bonne santé de chacun d’entre nous passe par une réduction de la pollution de l’air qui est la troisième cause de mortalité en France ! La mauvaise combustion du bois de chauffage y contribue même si c’est le trafic routier qui est le premier responsable de la dégradation de l’air que l’on respire ».

Conditions à remplir

Cette aide est attribuable aux propriétaires qui résident dans un logement acquis depuis au moins 2 ans dans le département des Bouches-du-Rhône se chauffant exclusivement ou principalement au bois. La « Prime Air Bois » est cumulable avec le crédit d’impôt de 30% accordé par l’Etat pour la transition énergétique. Dernier critère pour en bénéficier : faire appel à un professionnel, agréé RGE, pour l’installation du nouvel équipement et la récupération de l’ancien.

KM

Infos pratiques