Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

A Aubagne-en-Provence, la dernière réunion-bilan de Martine Vassal couronnée de succès
Retour sur...

A Aubagne-en-Provence, la dernière réunion-bilan de Martine Vassal couronnée de succès

25/05/2018

Depuis plus d’un mois, Martine Vassal sillonne la Provence accompagnée des élus du Conseil départemental pour présenter aux habitants des Bouches-du-Rhône le bilan concret de « 3 ans d’actions et de promesses tenues », à la tête du Département...

Ce 24 mai, la Présidente a franchi la ligne d’arrivée à Aubagne-en-Provence, devant 700 personnes, pour la dixième et dernière réunion.

Une expérience inédite en 10 actes s’est achevée à l’Espace des Libertés où le public, venu nombreux, a chaleureusement accueilli Martine Vassal, accompagnée des Maires et Conseillers départementaux du territoire d’Aubagne- Pays de l’Etoile-La Ciotat.

« Le Département est symbole d’espoir », furent les premiers mots de Gérard Gazay -maire d’Aubagne- Vice-président du Conseil départemental, délégué à l’emploi-, à l’attention de la Présidente. «Nous pouvons compter sur vous pour faire entendre la voix de tous » a déclaré le maire d’Aubagne heureux de constater, au quotidien, l’évolution de sa commune grâce à un contrat signé avec le Département d’un montant de 25 millions d’euros pour les projets communaux.

L’Est, terre expérimentale

« Si nous avons réussi nos actions sur ce territoire, c’est aussi parce que les maires ont accepté de les tester » a déclaré Martine Vassal rappelant ainsi la phase d’expérimentation de la délocalisation de l’Accélérateur de l’emploi en partenariat avec des chefs d’entreprises volontaires qui ont accepté de recruter des bénéficiaires du RSA. Expérimentation encore avec la mise en place des portiques à l’entrée des collèges La Ciotat et Cassis pour garantir la sécurité des élèves, des parents et de la communauté éducative. 

L’occasion, pour Martine Vassal d’aborder les thèmes de la jeunesse et de l’éducation qui lui tiennent à cœur : « Jamais nous n’avions mobilisé autant de moyens pour nos jeunes ! ». En effet, le déploiement du Plan Charlemagne, d’un montant de 2,5 milliards d’euros sur 10 ans, équipe notamment tous les collégiens de 5e en tablettes numériques et permet le déploiement du Très haut débit sur tout le territoire. Encore une expérience réalisée dans ce bassin de vie.

Attractivité par l’économie

Sur le terrain économique, la Présidente  mis en avant la réussite de la reconversion des anciens chantiers navals de La Ciotat en Pôle de réparation des navires de haute plaisance dont la renommée internationale contribue à l’attractivité du territoire. Sans oublier, l’un des domaines les plus évoqués en matière de développement économique, à savoir le tourisme qui attire, chaque année, toujours plus de vacanciers. Un secteur créateur d’emplois qui fait d’Aubagne Pays de l’Etoile-La Ciotat, le territoire des Bouches-du-Rhône où le taux de chômage est le moins important.

40 millions d’euros investis dans les communes

Parmi les grands axes de développement du territoire et outre les travaux de proximité financés dans toutes les communes depuis le début de son mandat, Martine Vassal a annoncé le prochain investissement du Département dans des domaines qui ne relèvent pas de la collectivité comme la Santé. « Nous, les institutions, nous serons aux côtés de l’hôpital d’Aubagne pour la rénovation de ses urgences parce que chacun a le droit d’être soigné de façon égale », rappelant ainsi l’aide déjà apportée aux hôpitaux du département.

Elle a aussi évoqué le lancement du Plan HandiProvence 2025, la création des Maisons du Bel Âge avec l’ouverture de celle de Carnoux-en-Provence, inaugurée le jour même. « Nous avons mobilisé 40 millions d’euros dans le cadre de l’aide aux communes pour ce territoire avec la réalisation de très nombreux projets » a argumenté Martine Vassal. Et d’ajouter : « Au final, nous avons respecté 98% des engagements pris lors de la campagne électorale. Nous avons fait notre travail en assumant toutes nos compétences et parfois en allant même au-delà ».

A l’issue de cette réunion, la ferveur des habitants était palpable. « On a vu évoluer notre ville d’Aubagne comme jamais. Les promesses sont tenues, c’est cela qui est important pour nous et l’avenir de notre jeunesse » se félicitaient Jacqueline et Jacques, couple de retraités vivant à Aubagne depuis «toujours».