Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Avec le Département, l’Abri parental soutient les proches des malades
Solidarité

Avec le Département, l’Abri parental soutient les proches des malades

16/11/2018

Le 15 novembre, au sein des locaux de l’Abri parental à Marseille, Martine Vassal a rappelé son soutien sans faille à cette association qui propose un hébergement, à faible coût, aux familles dont les enfants ou les proches sont hospitalisés à La Timone ou à la Conception.

« Lorsqu’un enfant tombe malade, il faut pouvoir se délester de toutes les autres contraintes et notamment du logement, ce qui est fondamental pour les parents dont le domicile est éloigné de Marseille. Ils peuvent trouver ici tout le confort et toutes les attentions qu’ils sont en droit d’attendre dans ces moments de détresse » a expliqué Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental et de la Métropole. 

« L’Abri parental », un lieu de détente à proximité de l’hôpital

Situé à deux pas de l’hôpital La Timone, dans une impasse très calme, le bâtiment, prêté à l’association l’Abri parental par le Département, se compose de six chambres et un studio donnant, chacun, sur une coursive à ciel ouvert avec une entrée indépendante. A l’étage, un coin cuisine et une salle de détente sont à la disposition des résidents. Le tout pouvant accueillir simultanément une quinzaine de personnes. « Pouvoir se détendre dans un endroit calme et agréable après toute une journée passée aux côtés d’un proche dans une chambre d’hôpital, est essentiel pour les proches des personnes malades » a confié Jean-Jacques Reymond, Président de l’association pionnière, créée en 1992 avant les Maisons de parents de la Fondation McDonald.

120 familles accueillies en 2017

Après acceptation de la demande d’admission, l’association héberge les parents sans limite de temps. Les tarifs, calculés en fonction de leurs revenus, varient entre 10 et 22 euros par jour maximum. « Ainsi, nous avons reçu, en 2017, 120 familles en provenance de la région Sud Paca, de la Corse et de l’Occitanie » a précisé Jean-Jacques Reymond avant d’annoncer le projet de s’installer à l’Hôpital Nord, à Marseille, pour y offrir les mêmes services.

« Soutenir l’Abri parental, à hauteur de 60 000 euros par an, c’est une évidence pour une structure qui rend un service essentiel aux familles d’enfants hospitalisés et qui apporte un très grand bénéfice dans un domaine, la santé, au cœur des préoccupations de tous les Provençaux et pour lequel le Département a engagé un plan de 20 millions d’euros » a conclu Martine Vassal à l’issue de sa visite.

 

K.M

 

Infos pratiques