Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Biennale internationale des arts du cirque : un succès grandissant
Culture

Biennale internationale des arts du cirque : un succès grandissant

21/02/2019

Pour sa 3e édition, le grand festival du cirque, qui vient de s’achever, a fait le plein de spectateurs ! Une fréquentation en hausse avec 114 300 visiteurs. Retour sur un mois de spectacles hors du commun !

Durant un mois, du 11 janvier au 10 février, le cirque a fait des bing et des bang dans toute la Provence. Et pour cause, 67 spectacles, dont 13 créations pour un total de 288 représentations ont rythmé ce mois hivernal avec des acrobaties, des performances, de la poésie, de la musique endiablante. La Biennale internationale des arts du cirque (Biac) a fait carton plein ! 

114 300 personnes se sont précipitées pendant tout ce mois dédié au cirque, soit une progression de 2% depuis l’édition de 2017. Le taux de remplissage est même évalué à 92% !

« La particularité de la Biennale, souligne Guy Carrara, le co-directeur, consiste à présenter de très nombreuses créations que nous accompagnons pendant les deux années qui précèdent l’événement. Le public les découvre alors en première mondiale. »

Le plus important festival de cirque contemporain au monde implante, édition après édition, son originalité et son audace et ravit un public de plus en plus nombreux sur l’ensemble du territoire. Avec un point fixe de rencontres et de rendez-vous, le Village Chapiteaux sur les plages du Prado à Marseille, qui a permis à plus de 40 000 visiteurs de profiter des 3 chapiteaux spectacles et de découvrir les deux Magic Mirror.

Dynamisme économique

« La Biennale s’impose également auprès des programmateurs du monde entier avec les Rencontres professionnelles qui, durant 5 jours, ont permis à 650 professionnels du monde entier de découvrir des créations de qualité, d’échanger et de travailler, précise Simon Carrara, directeur adjoint de la Biac. Ce qui confirme la place de l’événement comme un véritable enjeu d’attractivité du territoire. » Car au-delà des shows, le cirque, c’est aussi de l‘économie sur le territoire : Archaos crée 134 emplois directs et contracte 152 prestataires et sous-traitants. « Ce sont également des centaines d’emplois et prestataires générés par l’ensemble des structures culturelles de la région pendant la Biennale », spécifie Raquel Rache de Andrade, co-directrice. Ce sont enfin pas moins de 500 artistes et personnels des compagnies qui sont accueillis.

Si la prochaine Biennale est programmée pour 2021, place désormais à « L’entre-deux Biennales », annoncée du 16 janvier au 16 février 2020. Le cirque contemporain est bien vivant !
 

Ch. F.-K.

Le Département, partenaire fidèle de la vivacité du cirque contemporain

« Je tiens en haute estime la Biennale internationale des arts du cirque qui contribue au rayonnement culturel et à l’attractivité de la Provence, commente Martine Vassal, Présidente du Département des Bouches-du-Rhône.

Martine Vassal comme Sabine Bernasconi, Vice-Présidente du Département déléguée à la Culture, sont d’ailleurs particulièrement sensibles « à l’attention, portée par les organisateurs, en faveur de la pluralité des programmes, des publics et des lieux, permettant d’élargir ainsi le cercle des amateurs tout en favorisant une répartition équilibrée de l’offre culturelle sur tout le territoire. »

 

Infos pratiques