Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Cancer, l’Institut Paoli-Calmettes se dote d’un équipement unique en France, le MRIdian
Santé

Cancer, l’Institut Paoli-Calmettes se dote d’un équipement unique en France, le MRIdian

27/03/2019

C’est un équipement exceptionnel dont vient de se doter l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), dans le traitement du cancer. Sa technologie unique au monde va permettre un ciblage plus précis de la tumeur.

S’il est une cause particulièrement fédératrice d’où émerge l’unanimité, c’est bien la lutte contre le cancer. C’est pourquoi Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental et de la Métropole, Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille et Georges Leonetti, vice-Président délégué à la santé à la Région Sud Paca, étaient présents ce mercredi 27 mars pour inaugurer le nouvel équipement récemment installé à IPC, le « MRIdian ». Derrière cet acronyme se cache une véritable machine de guerre contre le cancer.

Le premier en France

Sous l’égide du Professeur Viens, directeur général de l’IPC, c’est la chef du service de radiothérapie, Agnès Tallet, qui a égrené les nombreux avantages de cet équipement installé pour la première fois en France. « Concrètement, cet appareil est beaucoup plus précis qu’un équipement standard. Dès qu’il n’est plus sur la tumeur, il s’arrête automatiquement, ce qui préserve les tissus environnants et cible précisément la lésion ». Une avancée exceptionnelle dans la radiothérapie adaptive, particulièrement utile dans des traitements complexes de certains cancers comme le foie ou le pancréas. « Le choix de cette acquisition par nos radiothérapeutes permet de gagner en efficacité et en précision, et d’atteindre des tumeurs très petites et très enfouies que l’on ne pouvait pas irradier par le passé », argue le professeur Viens. Ce programme s’inscrit dans le cadre de la Fédération Unicancer, où le centre de cancérologie de Dijon, celui de Montpellier et l’IPC établissent un projet scientifique dans le but de faire progresser les traitements personnalisés en radiothérapie.

On est tous concernés

Un travail à l’unisson qui n’a pas échappé à Martine Vassal. « Nous sommes tous concernés par la maladie. Et toutes les collectivités, tous les élus sont aux côtés de ceux qui prennent part à l’amélioration des soins et à la progression de la Recherche. Depuis 2015, la santé est dans le top de nos priorités même si ce n’est pas une compétence obligatoire ». Avant d’étendre la question à un champ plus large. « La prise en charge de la santé en France est un exemple dans le monde entier. Mais notre modèle a tendance à se fissurer. Or nous devons maintenir très haut cette exigence du soin et de la Recherche ». Et de la parole aux actes il n’y a qu’un pas, puisque cet appareil d’un coût de 8 millions d’euros a été financé à hauteur de 2 millions d’euros par la Métropole et le Département.

O.G

 

Le MRIdian, qu’est-ce-que c’est ?

Installé pour la première fois en France, le MRIdian permet grâce à la résonnance magnétique de visualiser en temps réel la tumeur et ses contours et de faire de la radiothérapie adaptive en direct. Son extrême précision en fait l’équipement le plus performant au monde. La mise en place opérationnelle a nécessité la création d’une salle spécifique, la formation d’un médecin de l’IPC pendant un an aux Etats-Unis, ainsi qu’un travail spécifique de l’équipe de manipulateurs et de physiciens. Grâce à cet outil, ce sont 10 à 15 patients qui pourront être soignés quotidiennement.

Infos pratiques