Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Coup d’accélérateur pour les équipements Sportifs du collège Gyptis
Retour sur...

Coup d’accélérateur pour les équipements Sportifs du collège Gyptis

15/09/2017

Martine Vassal poursuit ses visites des collèges du Département pour présenter le Plan Charlemagne. Etudier dans des locaux neufs ou rénovés, avec des outils du XXIe siècle, bien manger et s’épanouir dans son collège sont les axes essentiels de ce plan exceptionnel.

La présidente du Département a fait étape, le 15 septembre, au collège Gyptis à Marseille, où elle a annoncé la construction d’un gymnase et de deux plateformes sportives d’ici à fin 2019 ainsi que la rénovation des sept logements de fonction, dans l’enceinte du collège. Une annonce qui s’inscrit dans le cadre du Plan Charlemagne et son programme dédié à la reconstruction.

La fin d’un chantier inachevé

Situé en plein cœur du 9e arrondissement de Marseille, l’établissement scolaire a fait l’objet d’une reconstruction totale en 2013. Depuis, il y a «un esprit Gyptis» comme le souligne la Principale, Claudine Levêque. «L’implication de chacun, la recherche et le travail sur des projets innovants culturels et artistiques dans ces nouveaux locaux contribuent à l’épanouissement de nos élèves », ajoute-t-elle. Un bémol cependant, le manque d’équipements sportifs contribuant à l’équilibre total des élèves.

Le sport, facteur d’épanouissement

En effet, depuis 2013, les collégiens n’ont pas de gymnase. Ils exercent les activités sportives dans leurs salles de classes, la cour de récréation ou au stade situé près du collège. Pour Magali Pons-Vitale, professeur d’éducation physique et sportive, «on arrive à s’organiser mais cela réduit considérablement le nombre de disciplines dont ils pourraient bénéficier comme les sports collectifs, la gymnastique ou les sports de combats. Sans compter notre dépendance à la météo».

Un nouveau départ

Devant ce constat, Martine Vassal a rappelé son engagement dans le plan Charlemagne qui exige de donner tous les moyens à tous les collégiens du territoire pour réussir leur scolarité et leur préparer un bel avenir. « Dans ce cadre, le sport est capital. Il est indispensable que tous les enfants du département exercent les mêmes activités ». Et d’ajouter : « C’est aussi pourquoi je suis tout particulièrement heureuse de lancer aujourd’hui la deuxième phase des travaux de ce collège, qui prévoient la construction d’un gymnase, mais aussi deux plateaux sportifs et sept logements de fonction. Cette dernière opération, pour un montant d’environ 9 millions d’euros devrait être terminée fin 2019 ». Le rendez-vous est pris.

 

Le Plan Charlemagne c’est aussi :

- Permettre l’ouverture des installations sportives en dehors des heures de cours pour faciliter l’utilisation pour les associations.

- Prendre en charge le financement des associations sportives intégrées aux collèges publics et privées, qui assurent les activités du mercredi après-midi.

- Financer une grande partie des séjours sportifs, éducatifs ou culturels.

- Créer une « Olympiade des collèges » qui offrira un formidable terrain de jeu pour la valorisation du sport et du bien vivre ensemble.

Infos pratiques