Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Don du sang : on a toujours besoin de vous !
Solidarité

Don du sang : on a toujours besoin de vous !

17.12.2018

Donner son sang prend une heure. Et pourtant l’Etablissement français du sang tire la sonnette d’alarme : il faut plus de donneurs. Donner son sang, c’est sauver des vies !

C’est à la fois un geste simple pour le donneur et une procédure complexe pour l’Etablissement français du sang (ESF), procédure nécessitée par la sécurité de tous. Le don du sang, c’est une petite heure du temps d’un donneur, à peine une petite dizaine de minutes de prise du sang, mais c’est un gain énorme pour les malades. 

Cathy Dragutini est médecin responsable à l’Etablissement français du sang, situé rue de la République à Marseille. Chaque jour, elle reçoit des donneurs. « Très clairement, regrette-t-elle, en région Paca et Corse, nous ne sommes pas auto-suffisants et sommes, de fait, dépendants d’autres régions qui nous envoient des dons. » Elle l’explique par des raisons avant tout culturelles et en sourit : « Le Provençal est toujours un peu pressé. Ailleurs en France, en Bretagne ou dans l’Est par exemple, on a vu des gens attendre deux heures pour donner leur sang. »

Donner son sang, c’est avant tout un geste de pure générosité. Mais aussi une prise de conscience, comme l’a vécue Martine Attali, que nous avons rencontré après son don. Un café, des biscuits et le sourire, elle se souvient de sa première fois : « Une amie de ma fille a été touchée par une leucémie. Ca a été un tel choc. C’est à ce moment-là que je me suis décidée à donner mon sang. Depuis, je le fais trois par an. J’ai réalisé à quel point ce geste simple, qui ne coûte rien sinon un peu de mon temps, est primordial. »

« Pour la bonne cause »

Martine Attali se fait même l’écho, auprès de ses connaissances, du don du sang : « J’explique, c’est pour la bonne cause ! »

Il faudrait en effet davantage de donneurs pour que les stocks qui sont critiques sur tous les groupes sanguins, se remplissent.

Donner votre sang, c’est aider par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors de son accouchement. C’est participer au rétablissement d’une personne atteinte du cancer et que la chimiothérapie a considérablement affaiblie. C’est aussi contribuer à la fabrication d’immunoglobulines qui agissent dans la défense immunitaire de nombreux patients et qui sont produites à partir de plasma. Cathy Dragutini et son équipe reçoivent chaque jour rue de la République une soixantaine de personnes, « ce qui équivaut à un peu moins de donneurs puisque certains ne remplissent pas toutes les conditions requises. »

En effet, le donneur potentiel doit remplir un questionnaire de 4 pages, où se succèdent questions médicales, risques liés aux voyages ou encore habitudes de vie personnelle. Puis un entretien a lieu avec le médecin. Des camions mobiles se déplacent également dans les villages, les quartiers et dans les entreprises suffisamment grandes. La maison de l’EFS à Marseille est ouverte 6 jours sur 7 : entre deux courses, une halte pour un don vaut (presque) tous les cadeaux.

C. F.-K.

EFS : 28 rue de la République – 13001 Marseille / 04 96 11 22 90

https://dondesang.efs.sante.fr/

  

Le Département au front pour soutenir le don du sang

 

Le Département a signé avec l’Etablissement français du sang (EFS) une convention pour aider à la collecte et à la promotion du don du sang auprès d’un large public. Notre institution s’engage concrètement :

 

  • Elle accueille 3 ou 4 fois par an les collectes mobiles de l’EFS au sein de l’Hôtel du Département.
  • Elle informe les agents sur les journées « navettes de don », avec un système de covoiturage organisé par l’EFS pour leur permettre de se rendre, sur le temps de travail, à la Maison du don située 28 rue de la République 13001.

Elle relaie les messages de l’EFS dans les supports de communication du Département, notamment dans le magazine « Accents de Provence » et sur notre site.


Comme l’a rappelé Martine Vassal, présidente du Département, au moment de la signature de cette convention, « l’acte de don de sang est un geste volontaire, altruiste et anonyme. Nous contribuons à rendre ce geste naturel ».

 

Infos pratiques