Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

En 2019, le Département renouvelle son soutien aux sapeurs-pompiers
Equilibre et préservation des territoires

En 2019, le Département renouvelle son soutien aux sapeurs-pompiers

15/01/2019

Le 15 janvier, Martine Vassal a adressé ses félicitations et ses vœux aux agents du service départemental d’incendie et de secours (Sdis).

Plus de 110 sapeurs-pompiers, chefs de centre, responsables de casernes et personnels ont répondu à l’invitation de Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental et de Richard Mallié, Président du Sdis 13, pour le désormais traditionnel déjeuner des vœux.

En premier lieu, Martine Vassal a tenu à observer une minute de silence en mémoire des deux sapeurs-pompiers de Paris Simon Cartannaz et Nathanaël Josselin, disparus lors de la dramatique explosion d’une boulangerie le 12 janvier à Paris. A l’issue de cet hommage, elle a salué « le dévouement, le sacrifice familial et l’engagement sans faille » des sapeurs-pompiers au service de la population.

Une année 2018 particulièrement chargée

141 600 opérations de secours, 450 000 appels d’urgence, l’année 2018 a été très dense pour les 6 000 agents répartis sur l’ensemble des Bouches-du-Rhône. Si les équipes du Sdis sont particulièrement mobilisées pendant la saison estivale, Martine Vassal a loué leur efficacité et leur réactivité  sur un territoire « souvent accidenté » tout au long d’une année marquée, de surcroît, par de tragiques événements.  

Après les inondations survenues dans l’Aude en octobre où le Sdis des Bouches-du-Rhône a mobilisé des moyens humains et matériels en soutien aux équipes de secours locales, les sapeurs-pompiers ont également coopéré avec le bataillon des marins-pompiers de Marseille lors de l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne le 5 novembre dernier. « Au-delà de vos missions quotidiennes menées avec le professionnalisme qui vous caractérise, vous avez travaillé avec beaucoup de courage et de détermination dans des situations d’une gravité extrême. Je vous en félicite ».

Un modèle de sécurité à préserver et renforcer

En 2019, le Département contribue à hauteur de 63,9 millions d’euros au fonctionnement du Sdis et à hauteur de 10,2 millions d’euros pour les investissements. Un engagement financier nécessaire pour moderniser et renouveler les équipements, entretenir et construire de nouvelles casernes ou encore doter les pompiers de véhicules et matériels à la pointe de la technologie. « Notre modèle de sécurité fonctionne très bien, mais nous souhaitons encore l’améliorer », a déclaré Martine Vassal. Sur les 10 prochaines années, 100 millions d’euros seront consacrés à la construction de 11 centres de secours et 105 agents viendront renforcer les équipes du Sdis d’ici à 2023.

Par ailleurs, Martine Vassal a annoncé la création d’une plateforme pour dénoncer « les agressions inacceptables et inconcevables » dont sont victimes les sapeurs-pompiers dans l’exercice de leur fonction. Elle permettra de les identifier et les gérer afin que toutes les violences soient réprimandées. « J’y serai particulièrement vigilante », a-t-elle soutenu.

 « Vous avez au quotidien une responsabilité que vous assumez pleinement et nous mettrons tout en œuvre pour que vous puissiez travailler dans les meilleures conditions. » a ajouté Richard Mallié avant d’adresser « ses vœux les plus sincères » à chaque convive.

LB