Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Inauguration de la L2 : Martine Vassal fait entendre la voix de la Provence
Retour sur...

Inauguration de la L2 : Martine Vassal fait entendre la voix de la Provence

09.12.2016

La rocade L2 Est a été officiellement inaugurée ce 8 décembre par le Président de la République, en présence des principaux partenaires de cet aménagement tant attendu par les Marseillais et les Provençaux.

Il aura été beaucoup question de métropole lors de la visite de François Hollande à Marseille le 8 décembre. Le temps fort de cette visite, en présence des élus locaux et des parlementaires, a bien sûr été l’inauguration officielle de la Rocade L2 Est qui relie depuis peu l’échangeur de Florian (A50) à celui de Frais Vallon. Si chacun des responsables institutionnels a rappelé lors des discours officiels les obstacles qu’il a fallu franchir depuis la définition du projet dans les années 30, tout le monde s’est accordé sur l’importance de cet aménagement majeur pour Marseille et la Métropole. A commencer par Thierry Dallard, président de la Société de la Rocade L2 qui a parlé « d’un aménagement indispensable pour un grand nombre de projets urbains et métropolitains », avant de donner rendez-vous début 2018 pour la mise en service de la partie Nord de la L2 permettant de relier l’A 50 à l’A7.

 

Plaidoyer pour la Métropole et les Transports

Pour sa part, Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental, s’est adressée directement au Président de la République lui faisant part, «des décisions urgentes et rapides» que nécessite la nouvelle Métropole Aix-Marseille-Provence pour réussir : «Monsieur le Président, je vous demande solennellement, respectueusement, de faire des choix forts qui permettraient de donner à la Métropole une impulsion décisive. Nous ne pouvons plus attendre pour mettre en œuvre un plan ambitieux et réaliste pour les transports dans notre métropole». La mise en service du tronçon Est de la L2 appelle en effet à accélérer sur la question des transports et de l’accessibilité du territoire d’une manière générale. C’est ce qu’ont souligné les élus présents, notamment avec la nouvelle gare souterraine Marseille Saint-Charles, la ligne nouvelle Paca vers Nice, ou encore les contournements de Miramas et de Port-de-Bouc.

 

«Vous avez raison Madame Vassal»

 

Martine Vassal a d’ailleurs insisté sur les 300 millions d’euros que le Département mobilise sur 5 ans pour les chantiers prioritaires de transports. La Présidente du Conseil départemental a été entendue par François Hollande : « Vous avez raison Madame Vassal, il faut agir maintenant pour construire plus vite ».

 

Le Président de la République a d’ailleurs souligné la participation des collectivités pour l’aboutissement de la L2: «Ce qui veut dire que pour des choix principaux qui concernent notre territoire, le rassemblement est fondamental». Le Département, qui a investi à hauteur de 171,5 millions d’euros pour la L2, défend aussi, par la voix de sa présidente, ce « jouer collectif » au-delà des clivages traditionnels, pour obtenir des résultats concrets. «Il vous reste donc 5 mois pour agir au service des Français» a conclu Martine Vassal. «Cinq mois pour être utile pour notre ville de Marseille. Cinq mois pour être utile pour notre Métropole. Cinq mois pour être utile pour la Provence».

 

Un plaidoyer auquel François Hollande a répondu en assurant les responsables politiques présents que l’Etat soutiendra la Métropole et les projets de la Métropole : «Ce qui a été possible pour le Grand Paris doit l’être pour la Métropole».

 

Après le déjeuner, Martine Vassal s’est rendue à la Friche de la Belle de Mai dans le 3e arrondissement de Marseille pour suivre la visite du Président de la République. Au programme : rencontre et échanges avec les élèves et les responsables de l’Institut Méditerranéen des Métiers du spectacle et cérémonie de signature de la Charte des cadets du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille.

 

Infos pratiques