Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Insertion

Job dating des métiers de la restauration : « Une chance de montrer qui on est »

01/06/2021

Alors que le secteur de la restauration, durement touché par la crise sanitaire, rouvre peu à peu, le besoin en main d’œuvre est criant. Le Département a donc organisé un job dating pour mettre en relation demandeurs d’emplois et entreprises.

Onze entreprises, 131 candidats et 78 postes à pourvoir : mardi 1er juin se tenait un job dating des métiers de la restauration au sein de l’Accélérateur de l’emploi à l’Hôtel du Département. Objectif : mettre en relation bénéficiaires du RSA et entreprises dans ce secteur qui, après la crise de la Covid-19, est en tension et peine à recruter.

Dès l’entrée, les demandeurs d’emploi, qui ont été présélectionnés par le Département, sont guidés par les agents de la Direction de l’insertion. « Vous avez votre CV ? Très bien, vous pouvez faire le tour des stands. Vous verrez, les métiers recherchés sont bien indiqués », explique ainsi l’agent en poste.



« Rencontrer plein de candidats dans un temps court »

Plongeurs, commis, chefs cuisiniers, serveurs, plagistes… La liste est longue. Et les employeurs présents très divers : agence d’intérim, patron de franchise, représentant de l’Union des Métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), restaurateurs mais aussi le service ressources humaines du Département qui recherche des chefs cuisiniers pour les collèges.

C’est vers ce dernier stand que Jérôme, la trentaine, est tout de suite aiguillé. « J’ai déjà travaillé dans la restauration collective, dans un hôpital. C’est une super chance ce job dating. Je n’ai pas travaillé depuis plusieurs mois à cause de la crise sanitaire. Je croise les doigts pour que ça marche ! », s’enthousiasme-t-il.

« Avec les ouvertures et fermetures à répétition, notre secteur est sinistré. Les métiers de la restauration sont difficiles, avec des horaires compliqués. Avec la Covid-19, beaucoup de gens qui travaillaient dans la restauration ont décidé de se reconvertir dans d’autres secteurs. Aujourd‘hui, le besoin est criant », explique Dominique Marty, déléguée commerciale à l’UMIH. Et d’ajouter : « Ce format de job dating est très intéressant. Il permet de rencontrer plein de candidats dans un temps court. On me présente de très bons CV depuis ce matin et c’est appréciable ».



« Ici, on nous guide »

La Maison de l’emploi de Marseille a également fait le déplacement. « Je prends des CV ici et je fais de la mise en relation avec les restos de la ville, explique Régis Brizi, chargé de mission pour la structure. On vient en appui pour créer du réseau. » Mais pas que. Alors qu’un jeune homme avec une solide expérience se présente à lui, Régis Brizi en profitera pour prodiguer au candidat quelques conseils pour muscler son CV en mettant mieux en avant ses compétences.

« Ici, on nous explique, on nous guide et on nous donne une chance de montrer qui on est, détaille Kevin, 26 ans. J’ai eu plusieurs retours positifs d’employeurs après ce job dating. Je suis confiant. » Des conseils pour une confiance retrouvée et une perspective de décrocher un job pour tous les bénéficiaires du RSA : c’est ce que propose le Département en organisant des Forums de l’emploi comme celui-ci tout au long de l’année.