Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

Journée des aidants, le département accompagne les familles
Retour sur...

Journée des aidants, le département accompagne les familles

05.10.2018

Ce vendredi 5 octobre s'est tenue la journée nationale des aidants. Le Département s’engage pour le droit au répit de ces personnes en favorisant les initiatives et en soutenant les associations.

« Pour moi, ce n’est pas un sacrifice, bien au contraire. Aider ma mère, être à ses côtés, lui faciliter le quotidien, rendre ses jours moins difficiles, c’est depuis 2 ans mon seul but. Mais pour y arriver, j’ai aussi besoin qu’on m’aide ». Quand elle parle de sa mère, Christelle prend des accents de sincérité mâtinés de lucidité. Depuis 2 ans, Josiane, sa mère, est atteinte d’une leucémie.

Après avoir été soignée à l’hôpital, le retour à la maison a nécessité une aide permanente pour cette femme de 88 ans. Et c’est sa fille qui au quotidien s’occupe d’elle. « Il ne s’agit pas simplement d’une présence mais d’une attention de tous les instants. Il y a des jours où l’on a besoin d’être aidés, de pouvoir ne serait-ce que sortir, prendre du temps pour soi ».

C’est le but de cette journée nationale des aidants que soutient le Département qui s'est tenue ce vendredi 5 octobre : permettre aux 11 millions d’aidants en France de trouver des structures qui les accompagnent pour avoir droit à un répit plus que mérité.

Dès son arrivée à la tête du Département, Martine Vassal a voulu renforcer les dispositifs d’aide par le biais des associations, et s’engager pour développer cette solidarité active sur l’ensemble du territoire. Car prendre soin d’un aidant, c’est indirectement favoriser la prise en charge des patients à leur domicile, et contribuer à faire en sorte que ces moments difficiles soient un peu moins douloureux.

Pour Christelle, cette journée de rencontre est importante. Entre les différents stands de présentation, les conférences et les ateliers, elle sent qu’une chaîne de solidarité est en place. « Etre soutenue, sentir la présence d’autres personnes est primordial pour notre équilibre. Pour nous, le répit est plus qu’un droit, c’est une nécessité ».

OG

Infos pratiques