Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

La cité mixte Daumier mieux sécurisée
Education

La cité mixte Daumier mieux sécurisée

16/03/2018

La cité mixte Honoré Daumier, véritable institution des quartiers Sud de Marseille, va faire l’objet d’importants travaux de mise en sécurité qui démarreront dès cet été.

La présentation du projet s’est déroulée, le 15 mars, en présence de Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental et Renaud Muselier, Président de la Région Sud PACA, tous deux à l’initiative de cette réalisation.


D’ici la fin de l’année 2018, les 1552 élèves de la cité scolaire Honoré-Daumier située en plein cœur du 8ème arrondissement de Marseille, observeront des changements dans l’enceinte et autour de leur établissement qui s’est retrouvé face à des problèmes d’intrusion de personnes dans l’établissement par manque de moyens de contrôle et de stationnement anarchique et permanent devant le lycée . «Une cité mixte a pour particularité d’accueillir le collège et le lycée dans un seul et même lieu, ce qui pose un problème de flux aux heures d’entrée et de sortie des élèves. La création de deux entrées distinctes nous permettra une meilleure gestion des flux d’entrée et de sortie de nos élèves» précise Jean-Marc Philippe, Proviseur des deux structures. Afin de remplir le cahier des charges d’une sécurité mieux maîtrisée, l’établissement sera également équipé d’un sas avec une zone de protection et de filtrage à l’entrée de l’établissement avec la sécurisation du parvis, la surélévation des clôtures d’enceinte, la mise en place d’une alarme anti-intrusion et la modernisation du système de vidéoprotection. 

Des travaux d’envergure co-financés par la Région (52%) et le Département (48 %) pour un montant de 672 000 euros.

Apprendre en toute sécurité


Pour Martine Vassal, attachée à ce lycée, où elle a passé son bac : «Le Département participe au financement de ces travaux d’aménagement, pilotés par la Région, pour garantir la sécurité de tous les élèves, de la communauté éducative et enfin des parents. La sécurité fait partie des mesures du Plan Charlemagne, un plan ambitieux pour l’éducation, qui garantit à tous les collégiens du territoire d’apprendre en toute quiétude.» Et d’ajouter : «Je suis profondément attachée à ce lycée situé dans mon canton et qui représente un de mes premiers souvenirs de jeune Présidente du Département puisqu’au début de mon mandat je suis venue y inaugurer la médiathèque».


D’autres lycées et collèges en lice


Les associations de médiation ont été applaudies, à l’initiative de Renaud Muselier, Président de la Région qui a tenu à les féliciter et à leur rappeler leur rôle indispensable chaque jour aux côtés des élèves. Enfin, les deux édiles sont convenus d’approfondir leur collaboration dans l’exploitation des dispositifs de médiation.

Ce sera donc le cas dans la cité scolaire Thiers, au lycée Pasquet et au collège Ampère à Arles, au lycée Montgrand et au collège Mistral à Port-de-Bouc, au lycée Hugo et au collège Quinet à Marseille, au lycée Montgrand et au collège Anatole-France, également à Marseille et enfin au lycée et au collège de l’Estaque.

Infos pratiques