Conseil départemental des Bouches-du-Rhône

La place des femmes dans la gastronomie
Institution

La place des femmes dans la gastronomie

08/03/2019

A la veille de la Journée internationale des droits des femmes et dans le cadre de Marseille Provence Gastronomie 2019, Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental a mis à l’honneur et récompensé des personnalités féminines engagées pour faire avancer la place des femmes dans la gastronomie.

« La cuisine provençale est un atout et notre territoire regorge de talents féminins et de personnalités qui ont des parcours uniques. Alors, en cette veille de Journée internationale des droits des femmes, il est important pour le Département de mettre à l’honneur et de prendre le temps d’échanger avec toutes ces femmes, issues du milieu associatif, ou en formation ou cheffes de cuisine, dont les expériences se croisent. Elles travaillent toutes au quotidien autour de la même thématique et ont un dénominateur commun : la générosité » a souligné Martine Vassal avant de remettre à chacune, la médaille du Département couronnant leur action ou leur parcours.

Plus de femmes aux côtés des grands chefs

Invité d’honneur, Dominique Frérard, Meilleur cuisinier de France, Chef du restaurant « Les trois forts » à Marseille, a rappelé combien « la présence des femmes en cuisine représente un véritable équilibre pour les équipes ». Mais il a également souligné « la difficulté permanente de recruter des femmes dans ces métiers qui leur demandent de conjuguer en permanence vie professionnelle et vie de famille ».

Au cours de la soirée-débat, le témoignage de Keltoum Scotto, aujourd’hui cheffe de partie employée en CDI, a retenu toute l’attention de l’assistance à l’évocation de sa formation culinaire d’exception aux côtés de grands chefs étoilés grâce au programme « Des étoiles et des femmes », parrainé par Alain Ducasse, qui permet à 12 femmes, vivant dans les quartiers sensibles de la ville, de passer un CAP cuisine en 9 mois et d’effectuer des stages de cuisine aux côtés des grands chefs. Et Sylvie Carrega, Conseillère départementale, déléguée à la Lutte contre les discriminations, d’ajouter : « Votre motivation fait plaisir à entendre dans ce lieu, le Département, où, précisément, on sensibilise le public féminin à s’engager sur des actions d’insertion professionnelle et des formations aux métiers de la cuisine où elles ont toutes leurs chances ».

La conclusion est revenue à Delphine Roux, cheffe « Chez Madie - Les galinettes », dont le restaurant sur le Vieux-Port cultive les traditions marseillaises : « Chez moi, la passion de la cuisine s’est transmise par ma grand-mère Mauricette puis par ma mère. Chaque plat, de l’entrée au dessert était cuisiné maison ». C’est dire à quel point il est important pour cette cheffe de partager les mêmes valeurs dans sa cuisine ou à sa table où l’on retrouve dans l’assiette les notions de partage, échange, générosité, convivialité, créativité et plaisir.

 K.M